share on:

Il n’y a pas une seule huile qui peut tout faire, vous aurez donc peut-être besoin de quelques huiles dans votre arsenal pour couvrir vos bases.

Crédit d’image :
Igor Ploskin/iStock/GettyImages

Entre arroser la salade pour la saveur, graisser une poêle antiadhésive et ajouter aux recettes pour donner une texture croustillante, les huiles ont une grande variété d’utilisations en matière de nourriture.

Publicité

Vidéo du jour

En plus de la saveur et de la texture, la cuisine avec des huiles peut également faire partie d’un plan de repas équilibré et fournir une source de nombreux nutriments car elles sont une riche source de graisses alimentaires.

Quand il s’agit de savoir quelle huile utiliser dans quel but, cela dépend de ce que vous cuisinez et de la manière dont vous cuisinez. Chaque huile a une saveur et un point de fumée uniques (ou la température à laquelle elle commence à fumer dans une casserole), ce qui peut affecter la recette.

Publicité

Pointe

L’huile de canola est dérivée de la plante de canola, un type de graine de colza, tandis que l’huile végétale est un mélange de différentes huiles, principalement de soja et de maïs. Parce qu’elles ont toutes deux des saveurs neutres et un point de fumée élevé, l’huile de canola et l’huile végétale peuvent être utilisées de manière interchangeable. Mais l’huile de canola peut être l’option la plus nutritive car elle est plus faible en gras saturés.

Huile végétale vs huile de canola

L’huile végétale est un terme fourre-tout pour les liquides visqueux fabriqués à partir de sources végétales. Selon la Cleveland Clinic, les huiles fabriquées à partir des éléments suivants sont tous des types courants d’huiles végétales :

Publicité

  • maïs
  • soja
  • tournesol
  • carthame
  • colza
  • Avocat
  • cacahuète
  • olive

Si vous voyez un récipient marqué comme huile végétale au supermarché, il est généralement fabriqué avec de l’huile de soja ou de maïs, selon le centre médical de l’Université de Rochester.

Publicité

Canola contre huile de colza

L’huile de canola est un type d’huile végétale fabriquée à partir des graines de la plante de canola, qui est un type de colza, selon la Mayo Clinic. L’huile de canola et l’huile de colza sont souvent utilisées de manière interchangeable, mais il existe une distinction importante : l’huile de colza peut être riche en acide érucique, qui peut être dangereux en grandes quantités. Pour être appelée huile de canola, elle doit être plus faible en acide érucique, selon la Mayo Clinic.

Lorsque vous comparez l’huile de canola à l’huile végétale, vous comparez peut-être des liquides à base de canola et de soja, respectivement. Les deux ont des saveurs neutres et des points de fumée élevés, donc une différence fondamentale entre l’huile de canola et l’huile végétale se résume à sa teneur en graisses saturées.

L’huile végétale à base de soja contient 2 grammes de graisses saturées par cuillère à soupe, tandis que l’huile de canola contient 1 gramme de graisses saturées par cuillère à soupe, selon l’USDA. Bien que les graisses alimentaires fassent partie d’une alimentation équilibrée, les aliments contenant des graisses saturées doivent être consommés avec modération.

Qu’est-ce que l’huile de canola?

L’huile de canola est fabriquée à partir de la plante de canola, qui a été développée par croisement avec la plante de colza, selon la clinique Mayo. L’huile de colza contient de l’acide érucique, un composé qui en grande quantité peut être toxique pour l’homme, mais l’huile de canola en contient de très faibles niveaux, selon la clinique Mayo.

Le canola, comme la plupart des huiles végétales, contient de faibles niveaux de gras trans. Cela est dû au processus de désodorisation, qui est la dernière étape du raffinage de l’huile, pour donner une saveur neutre et fade. Ce processus confère également au canola un point de fumée élevé de 400 degrés Fahrenheit.

Étant donné que la plupart des huiles de canola et végétales sont étiquetées « sans gras trans », il peut être surprenant qu’elles contiennent en fait de petites quantités de gras trans. Si un aliment contient 0,5 gramme de gras trans ou moins par portion, les fabricants peuvent l’indiquer comme 0 gramme de gras trans sur l’étiquette de la valeur nutritive, selon la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis.

Sur le plan nutritionnel, le canola est faible en gras saturés et riche en gras monoinsaturés, selon la Mayo Clinic. Cela en fait un choix plus sain en matière d’huiles de cuisson.

Qu’est-ce que l’huile végétale ?

L’huile végétale est composée d’un mélange d’huiles végétales. Cela peut même inclure de l’huile de canola, bien que l’huile végétale soit généralement composée principalement d’huile de soja ou de maïs.

Le liquide visqueux du soja contient de l’acide alpha-linolénique (ALA), qui est la principale source végétarienne d’acides gras essentiels oméga-3, faisant de l’huile végétale une source de graisses saines.

Parce que l’huile de soja est raffinée, toute huile végétale composée de graines de soja est bonne à utiliser dans la cuisson à feu vif. Le traitement qui permet d’obtenir le goût neutre du liquide de soja est ce qui le rend meilleur pour la cuisson à haute température.

Le point de fumée de l’huile de soja est de 450 F. Cela signifie que l’huile de soja, souvent étiquetée huile végétale, est bonne pour saisir, sauter, frire ou faire sauter. Selon l’American Heart Association (AHA), toute huile à base d’aliments commence à se dégrader une fois qu’elle atteint son point de fumée. Il est donc préférable de cuire à une température élevée juste en dessous de ce point de fumée.

Graisses saines dans l’huile

L’huile de soja et l’huile de canola contiennent toutes deux de l’ALA, et sont donc de bonnes sources d’acides gras essentiels oméga-3, selon les National Institutes of Health.

Les huiles contenant de l’acide oléique sont liées à un risque réduit de maladie coronarienne, à tel point que la FDA autorise les huiles contenant au moins 70% d’acide oléique par portion à faire une allégation de santé qualifiée selon laquelle leur consommation peut réduire le risque de maladie cardiaque.

L’huile de canola fournit encore une grande dose d’acide linolénique. Selon l’AHA, l’utilisation de ces huiles au lieu de graisses solides (comme le beurre, le saindoux et la margarine en bâton) et de liquides tropicaux (huile de palme et huile de noix de coco) peut être bénéfique pour votre cœur.

La graisse est essentielle à votre santé. Il aide votre corps à absorber les vitamines A, D, E et K, selon la Cleveland Clinic. Certains types de graisses, y compris les graisses monoinsaturées et polyinsaturées, aident à protéger votre cœur tant que vous en mangez des portions raisonnables. L’huile végétale à base de canola et de soja correspond à cette description.

Pouvez-vous remplacer l’huile de canola et l’huile végétale?

Le canola et l’huile végétale peuvent être utilisés de manière interchangeable dans un rapport de 1:1. Si une recette demande de l’huile de canola, utilisez de l’huile végétale en quantités égales, et vice versa.

Bien que l’huile de canola soit dérivée du colza et que l’huile végétale soit généralement dérivée du soja, elles sont suffisamment similaires pour être utilisées de manière interchangeable. Cela est dû en grande partie à leurs saveurs neutres et à leurs points de fumée élevés.

Si vous avez les deux sous la main, l’huile de canola peut être le choix le plus nutritif car elle contient moins de gras saturés. L’inconvénient pour certains, cependant, est que l’huile de canola provient d’une plante qui a été croisée et génétiquement modifiée. L’huile végétale a l’avantage d’être une option abordable, mais le type d’huiles utilisées dans le mélange n’est pas divulgué.

Aucune huile ne peut tout faire. Il existe une grande variété d’huiles, chacune avec sa propre saveur, son point de fumée, ses avantages et ses inconvénients. Lorsqu’il s’agit de choisir entre l’huile de canola et l’huile végétale, vous ne pouvez pas vous tromper. Les deux ont une place dans votre armoire de cuisine.

Lecture connexe

Les 7 huiles de cuisson les plus saines et 2 à limiter, selon une diététiste

Publicité

Lire aussi  Le BOUTON ROUGE sur le corps est un signe de soumission