share on:
Rate this post

Le stress est une réalité de la vie moderne et ses effets néfastes sur le corps et l’esprit sont bien connus. La réflexologie est une pratique ancienne qui peut aider à gérer le stress et à améliorer la santé globale. Dans cet article, nous allons explorer les avantages de la réflexologie pour gérer le stress et ses conséquences sur le corps et l’esprit. Nous détaillerons comment la réflexologie peut être utilisée pour combattre le stress et pour améliorer la santé. Nous discuterons également des recherches récentes sur le sujet et expliquerons comment la réflexologie peut être utilisée pour améliorer la qualité de vie. Enfin, nous vous donnerons des conseils pratiques pour tirer le meilleur parti des avantages de la réflexologie.

Vos réflexions génèrent vos sentiments, vos sentiments engendrent vos actions et vos actions élaborent votre vie. C’est aussi facile que cela. Tout est fonctionnellement interconnecté, sans restriction. Essayez de penser de manière optimiste, vous ne le regreterez pas. En revanche, démarrez votre journée avec des idées négatives et de l’anxiété et l’ensemble de votre organisme sera troublé. Au-delà de l’état de malaise que l’on peut éprouver quand on est anxieux, les conséquences sur la santé ne sont pas à minimiser. Un stress journalier qui perdure peut engendrer des problèmes cardiaques, dermatologiques et augmenter le risque de maladies chroniques. Découvrons maintenant comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps avec la réflexologie.

Comment les effets de l’anxiété affectent-ils le corps ?

Le stress est inévitable dans la vie de tout le monde. C’est une réaction naturelle du corps qui, à long terme, peut nuire à l’équilibre psychologique et physique.

Lorsque des circonstances imprévues ou des changements importants surviennent, le stress nous aide à reconnaître les dangers qui nous menacent. Bien que cette crainte soit irrationnelle ou imaginaire, le stress qui en résulte déclenche certaines réactions corporelles qui peuvent durer de quelques minutes à plusieurs jours ou semaines :

  • troubles du sommeil et de l’alimentation,
  • fatigue,
  • irritabilité,
  • nervosité,
  • contractions musculaires, en particulier autour du cou et du dos,
  • baisse de la libido,
  • déficiences de la mémoire,
  • difficultés de concentration.

 

Comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps grâce à la réflexologie ?

Canva

Guide gratuit

Quelle est l’origine des maux ?

Le corps est programmé pour réagir de deux manières lorsqu’il est confronté à une situation stressante : combattre ou s’enfuir. Cette réaction remonte à l’époque préhistorique et à l’environnement hostil dans lequel nous avons évolué pendant des milliers d’années.

Notre système nerveux autonome permet aux hormones de réagir à court terme. Cela se produit sans aucun contrôle volontaire. L’adrénaline (produite par la glande surrénale située au-dessus des reins) joue un grand rôle dans le stress aigu. Elle permet :

  • de réduire le taux de sucre dans le sang pour pouvoir utiliser toute l’énergie nécessaire,
  • d’envoyer le sang dans les muscles pour être prêt à fuir ou à se battre,
  • de maintenir une attitude d’hyper vigilance face à tout stimulus.

Grâce à cette libération d’adrénaline, l’organisme est capable de faire appel à ses forces mentales et physiques. Cependant, il s’agit d’un état de fonctionnement très exigeant en termes d’énergie, qui peut se révéler épuisant à long terme.

Lire aussi  Comment obtenir une licence en psychologie : parcours, options et débouchés?

Quels sont les effets du stress chronique ?

Lorsque les situations de stress sont fréquentes ou persistantes, la production de l’hormone adrénaline cède la place à celle du cortisol. Cette hormone sécrétée par la glande surrénale permet de transformer les protéines contenues dans les muscles en énergie. Ce phénomène peut entraîner :

  • une hausse des niveaux de sucre, de cholestérol et de triglycérides dans le sang,
  • une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Plus l’anxiété s’installe, plus la production de cortisol peut accroître la dépression, perturber la mémoire et l’apprentissage. Ce stade est connu sous le nom de « phase d’épuisement », lorsque le corps ne parvient plus à réagir aux sollicitations de son environnement.

Conséquences à long terme du stress : quels effets sur le corps ?

Le stress persistant et non traité peut mener à des problèmes de santé, selon les antécédents et les prédispositions de chacun. Bien que le stress ne soit pas la seule cause de maladie, il y est certainement pour quelque chose, notamment :

  • les maladies digestives (colopathie, gastrite, ulcères gastroduodénaux)
  • les troubles cardio-vasculaires (palpitations, hypertension, angine de poitrine, infarctus du myocarde)
  • les affections dermatologiques (eczéma, psoriasis, chute des cheveux, démangeaisons)
  • les infections récurrentes (herpès)
  • les troubles gynécologiques (retard ou absence de règles).

Le stress peut également avoir un lien avec divers cancers et maladies auto-immunes (fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde…), même si ce lien n’est pas encore formellement établi.

 

Les conséquences du stress à long terme sur le corps

Canva

Bref aperçu :

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles le stress peut survenir dans notre vie, y compris un travail prenant, un emploi du temps chargé ou des problèmes financiers. Bien qu’il puisse paraître banal, le stress peut avoir de graves conséquences pour notre santé.

Il existe deux types de stress : aigu et chronique. Le premier est celui causé par une menace imminente, qui provoque une réaction de combat de notre corps, avec une accélération du rythme cardiaque, une respiration saccadée, des sueurs, des nausées et des raideurs musculaires.

Cependant, lorsque de telles situations anxiogènes s’installent dans notre vie quotidienne, notre organisme vivra en état de défense constant. Les effets du stress peuvent alors être désastreux, car notre cerveau envoie des signaux pour produire de l’adrénaline et une hormone nommée cortisol, qui est néfaste pour de nombreux organes.

Effets négatifs du stress sur le corps et l’organisme

1. Maladies cardiovasculaires

Le stress fait accélérer les battements du cœur et augmenter la pression artérielle afin de fournir plus d’oxygène aux muscles. Les vaisseaux sanguins se rétrécissent et les artères se durcissent. De plus, le sang se coagule et ceci peut entraîner des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

2. Problèmes cutanés

Le stress réduit l’approvisionnement en sang des couches superficielles de la peau, ce qui provoque un rougissement, un blanchiment de la peau et un vieillissement prématuré. Des maladies de peau telles que le psoriasis et l’urticaire peuvent être causées par le stress. Les excès de cortisol peuvent en outre provoquer une augmentation de la production de sébum et donc de l’acné.

3. Affections capillaires

Le stress réduit le flux sanguin vers la chevelure, ce qui peut ralentir sa croissance et entraîner sa chute. Le cuir chevelu peut devenir plus sensible et provoquer des démangeaisons, des douleurs, une desquamation et des pellicules.

4. Système immunitaire affaibli

Le système immunitaire est perturbé lorsque le corps est trop occupé à contrer le danger du stress. Les personnes soumises à un stress chronique sont donc plus vulnérables aux infections et leurs symptômes s’aggravent. Les allergies peuvent également être favorisées.

Lire aussi  Dimanche, jour férié ou la nuit, puis-je avoir accès à une pharmacie ?

5. Problèmes digestifs

Le système digestif est affecté par le stress, ce qui peut entraîner des ballonnements, des brûlures d’estomac, des remontées acides, un ulcère gastroduodénal, un syndrome du côlon irritable et des troubles digestifs tels que constipation, diarrhée et indigestion.

6. Prise de poids

Plusieurs réactions peuvent causer la prise de poids pendant des périodes de stress, par exemple en avalant un repas trop rapide sans en prendre conscience. Le stress augmente également la production de cortisol, qui envoie un signal de faim au cerveau et peut provoquer un appétit pour des aliments gras et sucrés.

7. Troubles du sommeil

Le stress et le sommeil sont incompatibles. Le soir, le stress peut provoquer une anxiété et, à cause de la fatigue, le cerveau est moins à même de faire face à l’anxiété. De plus, le système nerveux sympathique peut entraver l’endormissement.

8. Libido en baisse

Admettons-le : après une période compliquée, nous ne nous trouvons pas très séduisants. Quand le stress s’invite, la production d’hormones sexuelles est aussi ralentie. Sans parler de l’énergie que notre corps dépense toute la journée pour faire face au stress, et qui nous pousse à vouloir nous blottir sous la couette le plus vite possible pour dormir !

9. Système reproducteur

Chez les femmes, le stress peut causer des symptômes liés aux menstruations, les rendant irrégulières ou douloureuses, ainsi qu’à la ménopause, en exacerbant les bouffées de chaleur, par exemple. Les hommes, eux, ressentent les conséquences de ce stress à travers des problèmes d’érection, et même une baisse de la production de spermatozoïdes.

Soulager le stress et ses impacts négatifs sur le corps grâce à la réflexologie ?

Le stress et les tensions emprisonnent le corps car des muscles trop tendus réduisent le flux sanguin et arrêtent l’arrivée d’oxygène et de nutriments. Ce phénomène perturbe les informations transmises par le système nerveux central aux organes, aux glandes et à d’autres parties du corps, ce qui peut entraîner des dysfonctionnements et des troubles dans votre corps.

 

Comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps grâce à la réflexologie ?

Canva

Heureusement, la réflexologie est une solution pour gérer le stress et ses effets sur le corps, et le soulager !

En dehors de la pratique d’un sport, de la relaxation et du maintien de pensées positives pour aider à mieux gérer le stress, la réflexologie peut aider le corps à rétablir l’influx nerveux, la circulation sanguine et réduire le stress et les tensions. La stimulation des zones réflexes sous les pieds procure une sensation de détente et un retour à un fonctionnement normal du corps. Plus simplement, la réflexologie aide le corps à retrouver son équilibre naturel, c’est ce qu’on appelle l’homéostasie. Sachez qu’il y a 7200 terminaisons nerveuses sous les pieds ! Lorsque le réflexologue exerce une pression sur ces zones, l’organe, la glande ou la partie du corps touchée va se détendre et éliminer les tensions et blocages. Chaque système du corps humain peut être stimulé pour un retour à la normale : Système endocrinien, lymphatique, digestif, respiratoire, urinaire, osseux, musculaire et nerveux, système de la reproduction et système des sens, sans oublier le système cardiovasculaire). Ce qui aide inévitablement à la personne à se libérer de ses tensions, comme vous l’avez certainement compris, la réflexologie agit sur l’ensemble du corps et permet de soulager le stress et ses conséquences négatives.

Article par Frédérique Metzler, réflexologue recommandée du réseau Médoucine.

Recherchez un réflexologue recommandé près de chez vous sur Médoucine.

Découvrez un praticien en réflexologie recommandé près de chez vous sur Médoucine.

A découvrir également :

  • Microbiote intestinal et Réflexologie, quel lien ?
  • Soulagez les jambes lourdes avec la réflexologie
  • Réflexologie plantaire et relaxation : 4 astuces pour bichonner vos pieds

Quel est le principe de la réflexologie ?

Réponse: La réflexologie est une thérapie alternative qui consiste à manipuler des points de pression situés sur les pieds, les mains et les oreilles pour soulager le stress et ses effets néfastes sur le corps.

Quels sont les bienfaits de la réflexologie ?

Réponse: Les bienfaits de la réflexologie comprennent une réduction du stress, une amélioration de la circulation sanguine et une meilleure digestion, ainsi qu’une réduction de la douleur et des spasmes musculaires.

Comment pratiquer la réflexologie ?

Réponse: La pratique de la réflexologie consiste à appliquer des pressions sur les points de pression spécifiques des mains, des pieds et des oreilles, en utilisant des mouvements circulaires et des pressions profondes. La durée et la fréquence de la pratique dépendent des besoins et des préférences individuels.