share on:

La vitamine D et la vitamine B12 sont importantes pour les femmes de 20 ans.

Crédit d’image :
S847/iStock/GettyImages

Lorsque vous avez 20 ans, il y a beaucoup de choses à penser entre l’école, le travail et la vie sociale, et une bonne nutrition n’est peut-être pas la première chose à laquelle vous pensez. Mais ça devrait l’être. Avoir une alimentation saine et obtenir les meilleures vitamines pour une femme de 20 ans vous aidera à vous sentir bien et à tuer tout ce qui vous arrive.

Publicité

Vidéo du jour

Pointe

La vitamine B12, le folate et la vitamine D sont les vitamines les plus importantes pour les femmes de 20 ans.

Toute personne de tout âge, homme ou femme, a besoin des 13 vitamines essentielles. Chaque nutriment joue un rôle spécifique dans le fonctionnement physiologique. Lorsque vous ne consommez pas suffisamment d’un nutriment particulier, le fonctionnement optimal est compromis, ce qui entraîne des effets secondaires légers à graves.

Savez-vous ce que fait chacune des vitamines ? Voici une petite info :

Publicité

  • Vitamine Aest nécessaire pour une vision, une peau et une fonction immunitaire saines ; il soutient également la croissance des os et des dents.
  • Vitamine D​ facilite l’absorption du calcium pour des os solides.
  • Vitamine Eagit comme un antioxydant pour protéger les cellules contre les dommages pouvant causer des maladies.
  • Vitamine Kest responsable de la coagulation du sang.
  • Vitamine Cagit comme antioxydant et est nécessaire au métabolisme des protéines, à la santé du système immunitaire et à l’absorption du fer.
  • Thiamine​ aide au métabolisme et à la fonction nerveuse.
  • Riboflavineest nécessaire au métabolisme et à une vision et une peau saines.
  • Niacine​ aide le métabolisme, soutient le système nerveux, le système digestif et la santé de la peau.
  • Acide pantothéniquesoutient le métabolisme.
  • Biotineest nécessaire au métabolisme et soutient la santé des os et des cheveux.
  • Pyridoxineest impliqué dans le métabolisme des protéines et aide à créer des globules rouges.
  • folate​ aide à la formation d’ADN et de nouvelles cellules, en particulier les globules rouges.
  • Vitamine B12aide à fabriquer de nouvelles cellules et soutient la fonction nerveuse.

Publicité

Lire la suite:Les 10 meilleurs suppléments

Vitamines pour une femme de 20 ans

Certaines vitamines sont particulièrement importantes pour la santé des femmes, notamment la vitamine D, la vitamine B12 et le folate, selon l’Office on Women’s Health. Ce sont des nutriments dont les femmes ne consomment parfois pas assez ou dont elles ont besoin à des fins spécifiques.

Publicité

Vitamine Dest essentiel pour maintenir des os solides et prévenir l’ostéoporose, une maladie qui se traduit par des os affaiblis et fragiles qui se cassent facilement. Les femmes ont un risque beaucoup plus élevé de développer l’ostéoporose que les hommes. Selon la National Osteoporosis Foundation, 100 millions d’Américains souffrent d’ostéoporose et 80 % d’entre eux sont des femmes.

Lire aussi  7 dîners équilibrés à la mijoteuse qui fournissent les 3 macros dans un seul plat

La masse osseuse maximale se produit au début des années 20, mais après cela, les cellules osseuses commencent à dissoudre la matrice osseuse, selon la Fondation internationale contre l’ostéoporose. De nouvelles cellules osseuses sont déposées dans un processus appelé remodelage. L’ostéoporose survient lorsque la perte osseuse dépasse la croissance de nouveaux os. Bien que la condition soit plus fréquente chez les femmes de plus de 50 ans, elle peut affecter les femmes dans la vingtaine. Une faible masse osseuse peut augmenter votre risque de développer une ostéoporose plus tard dans la vie.

Publicité

Vitamine B12joue un rôle majeur dans le métabolisme et la production d’énergie, et l’un des symptômes les plus courants de la carence en vitamine B12 est la fatigue. Le début de la vingtaine n’est pas le moment d’être ralenti en se sentant fatigué tout le temps. Et, si vous voulez rester au top de votre forme, la vitamine B12 aidera également vos cellules cérébrales à fonctionner correctement.

De nos jours, de nombreuses jeunes femmes deviennent végétariennes ou végétaliennes ; bien qu’un régime à base de plantes puisse être bon pour votre santé, il peut augmenter votre risque de faible teneur en vitamine B12, car les aliments d’origine animale sont la seule source fiable de nutriments.

Publicité

folate, ou acide folique – la forme synthétique de la vitamine – est la vitamine la plus importante pour prévenir les malformations congénitales en raison de son rôle dans la création de matériel génétique. Les Centers for Disease Control and Prevention recommandent à toutes les femmes en âge de procréer de prendre un supplément d’acide folique.

Vous ne pensez peut-être pas à fonder une famille maintenant – ou même bientôt – mais le fait est que près de la moitié des grossesses ne sont pas planifiées. Si vous êtes sexuellement actif, il est important de rester en bonne santé au cas où l’inattendu se produirait.

Publicité

Lire la suite:​ 9 façons d’aider à éviter une carence en vitamine D

Obtenir ce dont vous avez besoin

Le Food and Nutrition Board des National Academies of Medicine détermine les apports alimentaires recommandés estimés adéquats pour la population générale. Celles-ci varient selon l’âge et le sexe, et il existe des exigences différentes pour les femmes enceintes et allaitantes. Beaucoup de choses peuvent affecter les besoins en nutriments, mais viser à obtenir au moins ces quantités des meilleures vitamines pour les femmes de 20 ans vous permettra de rester couvert :

Publicité

  • Vitamine D:​ 5 microgrammes/jour
  • Vitamine B12 :​ 2,4 microgrammes/jour
  • Folate :​ 400 microgrammes/jour

La meilleure source de ces vitamines est une alimentation saine. En plus des vitamines, les aliments fournissent d’autres nutriments que les suppléments n’apportent pas, comme les protéines et les fibres. Vous pouvez obtenir de la vitamine D à partir d’aliments tels que l’espadon, le saumon, le thon, les œufs et les céréales et pains enrichis. Les aliments riches en B12 comprennent les palourdes, le foie, la truite, le saumon, le lait et les céréales enrichies. Le folate peut être trouvé dans le foie, les épinards, les doliques aux yeux noirs, les asperges, les choux de Bruxelles, la laitue, l’avocat, le brocoli et le riz.

Lire aussi  Contenu nutritionnel des poires par rapport aux pommes

Vous pouvez souvent obtenir la plupart, sinon la totalité, des vitamines les plus importantes pour les jeunes de 20 ans en limitant votre consommation d’aliments malsains, de sucreries, d’aliments frits et de restauration rapide, et en augmentant votre consommation de fruits, de légumes, de viande maigre, de volaille , poisson, noix, graines, haricots et produits laitiers faibles en gras.

Cependant, si votre médecin vous le conseille, un supplément de vitamine D, B12 et/ou de folate peut augmenter vos réserves de ces nutriments importants. Votre médecin peut suggérer un supplément à un seul nutriment ou une multivitamine quotidienne pour les femmes, en fonction des résultats d’un panel sanguin.

N’allez pas trop loin

Si vous ne manquez pas d’un nutriment, la prise d’un supplément n’aura aucun avantage supplémentaire. Vous avez peut-être vu le marketing de la B12 à haute dose prétendre qu’elle stimule l’énergie ; c’est trompeur. Si vous avez une carence en B12 et que vous vous sentez fatigué comme effet secondaire, la prise d’un supplément peut augmenter votre énergie simplement parce qu’elle rétablit des niveaux sanguins normaux.

Des doses élevées de nutriments peuvent également provoquer des effets secondaires légers à graves. Selon les National Institutes of Health, obtenir plus que le niveau d’apport supérieur tolérable (UL) pour la vitamine D de 4 000 UI peut provoquer des symptômes de toxicité, notamment l’anorexie, la perte de poids, la polyurie et l’arythmie cardiaque. Il peut également augmenter les taux sanguins de calcium, ce qui peut provoquer une calcification vasculaire et tissulaire et des dommages au cœur, aux vaisseaux sanguins et aux reins.

Bien qu’il soit important pour les femmes dans la vingtaine d’obtenir suffisamment de folate, la ligne entre la bonne quantité et l’excès est mince. L’UL est de 1 000 microgrammes par jour d’acide folique provenant de suppléments et d’aliments enrichis ; il n’y a pas de risque avec le folate alimentaire. La principale préoccupation liée au dépassement de cette limite est que des taux sanguins élevés peuvent masquer une carence en vitamine B12 qui, si elle persiste, peut entraîner des dommages neurologiques permanents.

De plus, selon Harvard Health Publishing, certaines recherches montrent qu’une trop grande quantité d’acide folique dans le sang peut en fait empêcher l’acide folique de pénétrer dans les cellules là où il est nécessaire, ce qui peut contribuer à la formation de certains cancers, notamment le cancer du sein.

Publicité