share on:
Rate this post

Si vous souffrez de douleurs sciâtiques, le yoga et l’ayurveda sont des moyens efficaces pour vous aider à vous sentir mieux. Avant de vous dévoiler les bienfaits de ces pratiques ancestrales, faisons un petit rappel de l’anatomie.

Le nerf sciatique est le plus long nerf du corps humain. Il part du bas du dos et descend le long des fesses, des jambes et des pieds. Lorsqu’il est pressé ou irrité, il provoque une douleur souvent intense.

L’ayurveda, médecine millénaire de l’Inde, est une méthode holistique qui considère l’être humain dans sa globalité, à la fois physique et psychique. Elle comprend des traitements à base de plantes médicinales, de massages et de pratiques de yoga spécifiques.

Le yoga est une discipline ancestrale qui intègre à la fois des postures, des exercices respiratoires et des méditations. Les postures de yoga peuvent aider à soulager la douleur et à améliorer le flux sanguin dans les zones affectées par la sciatique. Les exercices de respiration et de méditation peuvent aider à réduire le stress et à améliorer la concentration, ce qui peut avoir un effet bénéfique sur la douleur.

Dans cet article, nous allons discuter des bienfaits du yoga et de l’ayurveda pour soulager la douleur sciatique et améliorer votre qualité de vie. Nous détaillerons comment ces pratiques peuvent vous aider à dire adieu à la sciatique et à retrouver une bonne santé.

La sciatique, cette douleur familière et récurrente, commence souvent par une sensation de mal de dos dans la région lombaire. On a alors l’impression d’être paralysé et la douleur peut s’étendre à la cuisse, à la jambe et même jusqu’au pied. Connaissez-vous des méthodes naturelles pour soulager la sciatique ? Ces techniques vous montreront comment la neutraliser avant qu’elle ne s’installe.

Voici une explication de Clarisse Robinet, spécialiste en ayurvéda et recommandée du réseau Medoucine.

Anatomie du nerf sciatique

Le nerf sciatique commence à plusieurs endroits le long de la colonne vertébrale, dans le bas du dos, et se déplace le long de la région pelvienne et du fessier pour descendre jusqu’à l’arrière de la cuisse et se diviser en plusieurs ramifications, comme des petits ruisseaux le long de la jambe et du pied. Une sensation de picotement est parfois ressentie et peut entraîner des rigidités musculaires.

La douleur peut, en fonction de son origine, se manifester à différents endroits du chemin du nerf sciatique. La plupart du temps, elle commence dans le bas du dos, ce qu’on appelle la région lombaire, bien que cela soit parfois appelé « tour de reins ». La lombalgie a de nombreuses causes, dont le pincement du nerf sciatique au niveau de la colonne vertébrale. Dans ce cas, la cause est alors une mauvaise santé des disques intervertébraux, pouvant mener à une suspicion de compression d’un de ces disques ou, dans les cas les plus graves, à une hernie discale.

Lire aussi  Menu semaine pour suivre le régime crétois : découvrez les délices méditerranéens.

Parfois, la douleur peut être vive au niveau de la fesse. Cela n’empêche pas une douleur également au niveau du bas du dos. Il se peut alors que le muscle pyriforme, un des muscles fessiers, soit à l’origine de la douleur, car les muscles qui se contractent peuvent pincer le nerf sciatique. Dans ce deuxième cas, le diagnostic est plus précis et la douleur est généralement plus facile à soulager.

L’Ayurveda, médecine ancestrale de l’Inde.

En Ayurveda, la sciatique est provoquée par un excès du dosha Vata. Avec ses propriétés froides et sèches, vous remarquerez sans doute que votre sciatique s’aggrave plus en hiver, quand le temps est froid et sec, ou quand vos muscles sont froids, par exemple la nuit ou au réveil. Les causes communes, outre les causes mécaniques détaillées ci-dessus, peuvent être une mauvaise posture, une grossesse, un excès de poids (qui pèse sur la colonne lombaire), un matelas trop mou, une alimentation ou un mode de vie inapproprié (c’est là que l’ayurveda intervient), le port de talons hauts ou une pratique sportive inadaptée.

L’ayurveda vous aide à travers des techniques simples, en adaptant votre rythme de vie ou vos activités pour mieux vivre et vivre plus longtemps. Vous devez détecter quand et comment votre sciatique s’est développée, quand elle vous fait le plus souffrir, quelles sont les émotions ou les craintes qui l’ont précédée et la prendre en charge pour la guérir.

Comme la sciatique se déclenche avec le froid et le sec, il faudra lui apporter des propriétés opposées pour la soulager. Le pichu, un tampon chaud imbibé d’huile, est un remède rapide et efficace. Votre conseiller vous aiguillera vers l’huile qui vous conviendra le mieux.

Mais l’Ayurveda propose aussi d’autres soins corporels et internes pour résoudre le problème de la sciatique. L’oléation, que ce soit par l’assimilation d’huiles et de matières grasses dans votre alimentation ou par massage abhyanga, est un des traitements qu’offre l’ayurveda. Oubliez les mythes à propos de votre régime, l’huile ne vous fera pas grossir si vous êtes bien conseillé.

Tout ce qui vous apporte de la chaleur, comme le hammam, les applications chauffantes sur la zone endolorie, le soin ayurvédique agnikarma (à réaliser uniquement par un praticien expérimenté) seront également d’excellents traitements.

Et pour finir, souvenez-vous de boire et de manger chaud !

En plus, si votre sciatique est persistante et, en particulier, si elle est récurrente ou paralysante, vous devrez vous tourner vers des traitements corporels plus avancés et prendre des herbes ayurvédiques. Étant donné que chaque cas est différent, je vous recommande de consulter un conseiller en Ayurveda pour personnaliser le traitement et, en toute sécurité, vous débarrasser de la sciatique une bonne fois pour toutes !

Lire aussi  Subrogation en cas d'arrêt maladie : le guide pour comprendre vos droits et obligations

Et le Yoga ?

Le Yoga fait partie des remèdes proposés par l’Ayurveda. Cette discipline est à la fois généraliste et multiple pour s’adapter à chaque individu et chaque moment de la journée, de l’année.

En pratiquant les techniques de contrôle du souffle ou pranayama et de méditation, vous allez apaiser votre système et ralentir certaines fonctions vitales. Vous vous sentirez plus ancré et plus confiant, ce qui aura pour effet de soulager votre sciatique. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un miracle et il vous faudra être persévérant et discipliné pour oublier votre sciatique.

Et bien entendu, certaines postures (asanas) vous aideront à soulager votre douleur sciaticienne. Ce sont principalement des étirements des muscles du bas du dos et des fesses, à inclure dans votre routine quotidienne si vous êtes sportif, sédentaire ou en surpoids.

Voici quelques mouvements qui pourront vous soulager :

1. La posture de l’enfant inversée

Allongé sur le dos, ramenez un genou puis l’autre à la poitrine, en inspirant éloigner les genoux, en expirant ramenez les vers vous en pressant légèrement.

2. Le ½ pigeon au sol

Allongez-vous sur le dos, le menton dirigé vers la poitrine. Déposez les pieds près du bassin. Puis ramenez la cheville droite sur la cuisse gauche. Poussez dans votre talon droit pour avoir un pied bien flex et écartez le genou droit sur le côté pour dessiner un triangle. Soulevez le pied gauche et attrapez l’arrière de la cuisse, en glissant le bras droit à l’intérieur des 2 cuisse. Gardez bien les épaules au sol. Inspirez profondément puis expirez en pressant la jambe gauche contre vous. Maintenez 5 respirations, en continuant de presser gentiment sur les expirations – uniquement si vous sentez que votre corps vous le permet. A répéter de l’autre côté.

Attention si vous avez une blessure à la cheville, au genou ou à la hanches.

3. La tête de vache

Assis sur vos ischions, faites passer le genou droit juste au-dessus du genou gauche, comme dans un tailleur tout serré, écartez les pieds, peut-être jusqu’à remonter les bas de jambes au niveau des genoux. Vous pouvez vous penchez en avant pour accentuer l’étirement.

Puis également, tout ce qui vous fera intuitivement du bien est bon à prendre ! En fonction de votre niveau en yoga et de votre condition physique, des mouvements comme le pigeon, le lézard, les torsions assises ou au sol peuvent vous soulager.

Par Clarisse Robinet, spécialiste en ayurvéda, recommandée du réseau Medoucine.

Quelle est la cause de la sciatique ?

La sciatique est-elle une maladie ?

Comment l’Ayurveda et le yoga peuvent-ils aider à soulager la sciatique ?