share on:
Rate this post

L’endométriose est une maladie complexe et douloureuse qui affecte plus de 176 millions de femmes dans le monde. Les symptômes courants incluent des douleurs pelviennes et des saignements abondants pendant les règles. Si les traitements médicaux ne soulagent pas les symptômes, l’ostéopathie peut offrir une nouvelle option pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des femmes atteintes d’endométriose. Dans cet article, nous allons explorer comment l’ostéopathie peut aider à traiter l’endométriose et à améliorer la qualité de vie des femmes qui en souffrent. Nous discuterons également des avantages et des risques associés à cette forme de traitement, ainsi que des conseils pour trouver un ostéopathe qualifié.

La pratique ostéopathique peut aider à alléger les souffrances associées à l’endométriose. Entre 1,5 et 2,5 millions de femmes, près d’une sur dix en âge de concevoir, seraient atteintes par cette pathologie.

De plus en plus présente dans les médias, cette affection demeure confus pour beaucoup parmi nous.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

 Endofrance le définit ainsi :

« L’endomètre est la couche qui tapisse l’utérus. Sous l’influence des hormones (œstrogènes), pendant le cycle, l’endomètre s’épaissit afin de préparer une éventuelle grossesse et se décompose et saigne en l’absence de fécondation. Ce sont les règles. […]

 Néanmoins, chez 10 % des femmes, le tissu endométrial qui se développe en dehors de l’utérus n’est pas détruit et se fixe sur les organes et crée alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens (endométriomes). Voilà comment on parle d’endométriose.

 Cette « colonisation », qui a lieu principalement sur les organes génitaux et le péritoine, peut s’étendre à l’appareil urinaire, digestif, et plus rarement au système respiratoire (diaphragme). « 

En résumé : des cellules de l’endomètre (la paroi utérine) migrent hors de leur localisation d’origine. Ces cellules suivent le cycle menstruel et induisent des saignements mensuels dans certaines zones du corps qui ne sont pas destinées à les recevoir.

Lire aussi  Purpura fulminans : Comprendre et reconnaître les signes du purpura vibice

Comment reconnaître l’endométriose ?

Les différents symptômes de l’endométriose donnent lieu à un diagnostic complexe. La douleur pendant les menstruations a été considérée comme normal à travers les âges, ce qui a contribué à banaliser la souffrance associée à cette période mensuelle. Aujourd’hui, certaines femmes s’aperçoivent qu’elles souffrent depuis trop longtemps. Il se peut que le diagnostic d’endométriose prenne en moyenne sept ans.

Voici quelques symptômes associés à cette maladie :

  • Douleurs pendant les règles
  • Saignements entre les règles
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes urinaires
  • Difficultés de fertilité
  • Douleurs pelviennes (bas du ventre et lombaires)
  • Fatigue chronique
  • Dyspareunie (douleur lors des rapports sexuels)

Y a-t-il des conséquences psychologiques ?

Oui. La souffrance mensuelle a des conséquences sur la vie de couple, à la fois sur le plan physique et psychologique. Les douleurs pendant les rapports sexuels en sont une des causes, ainsi que la difficulté à concevoir un bébé.

Les activités physiques et certaines activités de loisir deviennent également douloureuses lorsque les symptômes se manifestent.

La vie professionnelle n’est pas non plus épargnée car plus d’une femme sur deux constate une baisse de ses capacités de travail et de sa concentration, une hausse de son niveau de stress, une démotivation. La douleur intense peut par exemple simplement rendre impossible le fait de se lever le matin.

Quel est l’effet de l’ostéopathie sur l’endométriose ?

Le but de l’ostéopathie est de redonner du mouvement à toutes les structures qui sont en immobilité. L’invasion de l’endométriose hors de l’utérus va limiter les mouvements mécaniques des organes comme le côlon, les ovaires ou la vessie.

Lire aussi  Les Graines Germées: Recettes et Astuces Pour Incorporer ces Super-Aliments dans Votre Quotidien

Une immobilité pourra engendrer des douleurs. L’ostéopathe va donc rechercher et relâcher les tensions présentes sur les viscères, le bassin et les lombaires pour permettre un maximum de mouvement et réduire la souffrance.

Toutefois, l’ostéopathie ne peut pas faire disparaître entièrement la douleur causée par l’endométriose car cette maladie est cyclique. Les consultations ostéopathiques permettent une meilleure qualité de vie et des crises moins intenses.

On observe généralement un soulagement des douleurs sur environ 3 à 4 mois après la consultation ostéopathique. Pour cela, je recommande une consultation tous les trimestres.

Existe-t-il d’autres options de traitement ?

L’ostéopathie ne suffit pas pour soulager les symptômes ; il existe d’autres façons de traiter l’endométriose. 

En allopathie, le traitement hormonal substitutif peut stopper les saignements et implique la prise de contraceptifs oraux, des progestatifs, etc…

La chirurgie est également une option pour retirer les cellules anormales. Les taux de rechute s’élèveraient à 20 à 40% dans les cinq années suivant l’opération (sauf pour les femmes ménopausées ou ayant subi une hystérectomie).

Sur le plan holistique, l’alimentation peut aider à atténuer les douleurs. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez l’article « Alimentation et endométriose : mon régime anti-inflammatoire ».

 

Par Alicie Muzzolini, ostéopathe du réseau Médoucine.

Quelle est la cause de l’endométriose?

La cause exacte de l’endométriose est inconnue. Les chercheurs pensent que l’endométriose peut être causée par un mélange de facteurs héréditaires, hormonaux et environnementaux.

Quel est le rôle de l’ostéopathie dans le traitement de l’endométriose?

L’ostéopathie peut aider à soulager les symptômes associés à l’endométriose en stimulant le système lymphatique et en décontractant les muscles et les articulations qui sont endommagés. Il peut également aider à réduire la douleur et l’inflammation et à améliorer la flexibilité et la mobilité.

Comment l’ostéopathie peut-elle aider à prévenir l’endométriose?

L’ostéopathie peut aider à prévenir l’endométriose en améliorant la circulation sanguine et en augmentant la circulation des fluides corporels. Cela peut aider à prévenir la formation de tissus endométriaux et à réduire le risque de complications associées à l’endométriose.