share on:
Rate this post

Le printemps est là et c’est le moment idéal pour faire un grand ménage ! En effet, le grand ménage de printemps est une excellente façon de se débarrasser des toxines accumulées et de redonner un coup de fraîcheur à son intérieur. Que ce soit pour nettoyer, trier et jeter des choses qui n’ont plus leur utilité, ou pour donner à votre intérieur un look plus frais et plus sain, le grand ménage de printemps est la solution parfaite. Dans cet article, nous vous expliquerons comment faire un grand ménage de printemps et comment tirer le meilleur parti de ce nettoyage. Nous aborderons également les différentes façons dont vous pouvez profiter de votre grand ménage de printemps et comment vous pouvez vous assurer de rester motivé tout au long de la tâche. Alors, que vous soyez un débutant ou un pro, ce guide vous aidera à faire un grand ménage de printemps qui vous permettra de vous débarrasser des toxines et de donner un coup de fraîcheur à votre intérieur !

Enfin, la sortie de l’hiver est arrivée ! Les oiseaux chantent, les premières jonquilles fleurissent, les arbres bourgeonnent et nous avons envie d’air frais et de légèreté.

Le printemps est synonyme de renouveau et cette saison est rattachée au foie, c’est l’occasion idéale pour nettoyer son organisme et plus particulièrement cet organe qui a une place centrale aussi bien anatomiquement que physiologiquement !

Le foie est la principale usine métabolique du corps humain. Son activité est étroitement liée à celle de l’intestin grâce à la veine porte qui lui apporte la quasi-totalité du sang veineux provenant de la rate et des organes du système digestif (estomac, intestin grêle, côlon, pancréas) avant de le retourner au coeur.

C’est le principal organe de désintoxication, il agit sur l’équilibre global de l’organisme. Il participe à la digestion en sécrétant la bile qui permet de digérer et absorber les graisses et vitamines liposolubles. Il fabrique le glycogène, source d’énergie, mais aussi l’albumine, une des plus importantes protéines plasmatiques, la transferrine, les facteurs de coagulation, le cholestérol.

Lire aussi  Les rêves de billets de banque débattus sur le blog

Il intervient dans l’équilibre acido-basique en éliminant les acides, il transforme l’ammoniac en urée. Son bon fonctionnement est essentiel pour rester en forme.

Aussi, il est important d’en prendre soin et de le “nettoyer” une à deux fois dans l’année. Il ne s’agit pas seulement de prendre quelques plantes !

Voici les conseils essentiels pour une bonne détox :

Revoir son alimentation qui devra être synonyme de frugalité !
Il s’agit de diminuer les quantités en particulier les excitants comme le café, les boissons à base de cola, le chocolat, le thé mais aussi les graisses (fritures, charcuteries, viandes rouges…)

Avoir une bonne hygiène émonctorielle c’est-à-dire que toutes les portes de sortie doivent être fonctionnelles pour correctement éliminer les toxines remisent en circulation.

Pratiquer une activité sportive qui va permettre d’activer tous les systèmes (sans excès pour ne pas fatiguer l’organisme) mais aussi de bien gérer ses émotions et déconnecter le mental.

Ce travail de détoxification demande énormément d’énergie à notre organisme aussi il est important de s’assurer que l’on a suffisamment d’énergie pour permettre l’évacuation des déchets !

Bien sûr, “l’encrassement” des organes accentue la fatigue de notre organisme mais alors comment fais-t-on ?

C’est là que le naturopathe intervient afin d’établir le degré de toxémie, le potentiel vital, le tempérament et les capacités d’élimination de la personne.

Parfois il sera indispensable de suivre une cure de revitalisation en amont qui va permettre d’avoir l’énergie suffisante pour un bon drainage.
Les outils et méthodes pour drainer le foie et détoxifier l’organisme sont très variés et sont à adapter en fonction du tempérament et la vitalité de la personne.

Quelques formes de détox :

  • Les jeûnes : Sur une longue période et en cas de toxémie importante, il n’est pas recommandé de pratiquer un jeûne sans un encadrement spécialisé. Les jeûnes sont fortement déconseillés en cas de fragilité rénale, de troubles alimentaires (fringales, compulsions alimentaires, anorexie ), de dépression, de diabète insulinodépendant il vaut mieux alors pratiquer une mono diète.
  • Les mono diètes : consommer un seul aliment simple pendant au moins 24h (pommes, riz, jus légumes ). On peut toutefois adopter cette pratique uniquement en soirée pour alléger le système digestif et favoriser le travail de détox pratiquer naturellement durant la nuit.
  • La bouillotte chaude : A placer sur le foie pour accompagner une détox et soutenir le travail du foie. En cas de fatigue importante et si la personne a besoin d’abord de se revitaliser elle peut déjà adopter cette technique pour stimuler en douceur les fonctions hépatiques.
  • Aliments qui stimulent le foie : Artichaut, radis noir, curcuma frais, chicorée et citron sont des aliments bénéfiques pour le foie. Il est important de les consommer régulièrement afin de le drainer correctement. Attention ! Le citron à jeun ne convient pas à tous les tempéraments. Si vous êtes très mince, si vos cheveux et ongles sont cassants et si vous avez froid après l’avoir bu, évitez-le absolument. Les individus nerveux ne supportent pas bien l’acidité le matin, mais les sanguins apprécient.
  • Plantes drainantes : Elles sont disponibles sous diverses formes : gélules, extraits de plantes standardisés, teintures mères, bourgeons ou gemmothérapie. Artichaut et radis noir sont très puissants et nécessitent une bonne vitalité. Chardon-Marie et Desmodium aident le foie à se drainer et à se régénérer, en particulier lors de traitements médicamenteux, de prise de contraceptifs ou d’hépatite.
  • Gemmothérapie : Les bourgeons, jeunes pousses et radicelles des plantes, des arbres et des arbustes sont macérés dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine végétale. Ils sont riches en oligoéléments, minéraux, vitamines et enzymes. Les bourgeons de romarin, de genévrier et de seigle sont particulièrement indiqués pour drainer le foie.
Lire aussi  Les bienfaits du céleri

Après une cure de désintoxication, n’oubliez pas de vous reminéraliser !
Dans tous les cas, un bilan de vitalité vous permettra de mieux vous connaître et de personnaliser votre cure pour éviter toute erreur. Vous gagnerez ainsi en autonomie et apprendrez à écouter et à reconnaître les signaux envoyés par votre organisme. C’est là que commence la santé…

Par Marjorie Decloquement, naturopathe recommandée du réseau Medoucine.

!

Quel est le meilleur moment pour faire son grand ménage de printemps ?

Réponse :

Le meilleur moment pour faire son grand ménage de printemps est lorsque le temps devient plus chaud et que les jours s’allongent. C’est le moment idéal pour ouvrir les fenêtres, aérer et nettoyer en profondeur.

Quels sont les principaux avantages du grand ménage de printemps ?

Réponse :

Les principaux avantages du grand ménage de printemps sont : un intérieur plus propre et plus sain, des pièces plus lumineuses, et une nouvelle sensation de fraîcheur et de propreté. C’est aussi l’occasion de se débarrasser des objets dont on n’a plus besoin, et de donner une nouvelle vie à la décoration et la couleur des murs.

Quels sont les principaux conseils pour bien faire son grand ménage de printemps ?

Réponse :

Pour bien faire son grand ménage de printemps, il est conseillé de commencer par le tri des affaires et des objets, puis de procéder à un nettoyage à fond de toute la maison, en passant l’aspirateur, le balai et la serpillère dans chaque pièce. Il faut aussi ne pas oublier de nettoyer les meubles et les objets décoratifs. Il est également important de se débarrasser des vieux meubles, des vêtements et autres objets qui ne sont plus utilisés.