share on:
Rate this post

Le trouble du déficit de l’attention (TDA) est un trouble neurologique qui touche de nombreux enfants et adultes à travers le monde. Il s’agit d’un trouble qui se caractérise par une incapacité à maintenir l’attention et à se concentrer sur des tâches à long terme. Dans cet article, nous examinerons les causes possibles du TDA et les symptômes qui peuvent être associés à ce trouble. Nous verrons également comment le TDA peut être traité et géré par des professionnels de la santé mentale.

Le Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (ou TDAH) est un problème dont souffrent un grand nombre de personnes et qui n’ont pas toutes été diagnostiquées. Un problème qui peut avoir un impact considérable sur le quotidien, mais qui peut aussi devenir une force si un bon accompagnement est mis en place.

Sophie Baudin, thérapeute spécialiste en hypnose et référencée sur le réseau Médoucine, utilise une méthode spécifique pour aider les personnes atteintes de TDAH. Elle nous en dit plus sur cette condition et sur la manière dont elle peut être gérée.

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le trouble du déficit de l’attention : causes et symptômes

On estime entre 3% et 5% de la population souffrir du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Ce problème se manifeste par un manque de concentration, une impulsivité et, parfois, une hyperactivité motrice.

Le TDAH se caractérise également par une surexcitation mentale dont on ne parle pas suffisamment. Il ne devrait pas être abordé comme un trouble ou un déficit de l’attention, mais plutôt comme un cerveau qui fonctionne différemment et, parfois, à envier. Il ne s’agit pas vraiment d’un déficit, mais plutôt d’une surcharge d’attention accompagnée d’une incapacité à hiérarchiser, une sorte d’hyperactivité mentale désorganisée. Ces personnes présentant des caractéristiques neurologiques atypiques ont un système nerveux dont les règles et le fonctionnement diffèrent de celui des personnes neurologiquement « normales ».

Différence ne devrait pas être synonyme de problème.

Le trouble du déficit de l’attention : causes et symptômes

En effet, le système nerveux des personnes atteintes de TDAH est distinct mais, dans cette diversité, il marche parfaitement. Le souci est que l’environnement est réglé au bon fonctionnement de la majorité, c’est-à-dire les neuro-typiques (ce qui inclut le système scolaire et le monde du travail).

Les personnes atteintes de TDAH ont souvent un QI plus élevé que la moyenne, mais aussi une sensibilité accrue qui les rend possesseurs d’une intuition remarquable et d’une grande créativité. Des qualités qui leur permettent de trouver commodément des solutions là où d’autres échouent.

Lire aussi  Épiphysite de croissance: Comprendre et gérer les douleurs des jeunes sportifs

Les difficultés de concentration dont elles souffrent peuvent être handicapantes en phase d’apprentissage, mais lorsqu’elles sont passionnées par un sujet, elles sont alors aptes“d’hyper-focaliser” et de produire un travail remarquable.

De plus, leur hypersensibilité les rend très empathiques. Ce sont des personnes qui s’oublient souvent pour le bien des autres. Mais cette grande sensibilité émotionnelle et sensorielle agit comme un multiplicateur. Elles sur-réagissent aux situations et facteurs environnementaux en plus d’être plus susceptibles d’avoir des problèmes d’anxiété, de mésestime de soi et de dépression. Leurs relations sociales sont aussi touchées par leurs différences et encore plus lorsqu’une hyperactivité motrice est présente.

Le rejet des personnes touchées par un TDAH n’est pas rare et a souvent coutume de nourrir le sentiment de différence, l’anxiété et la mésestime de soi. De plus, elles sont souvent incomprises. Le manque de connaissance du trouble fait souvent dire que les personnes atteintes (en particulier des enfants) sont mal élevées, insolentes, dans la lune et qu’elles ne fournissent aucun effort. Des critiques injustes et douloureusement vécues. L’échec scolaire et les difficultés à s’adapter au monde du travail ne sont pas rares dans les cas de TDAH, mais ils peuvent très bien s’en sortir avec une aide adaptée.

Quelles solutions pour soutenir le TDAH ?

Le trouble du déficit de l’attention : causes et symptômes

Lorsqu’un TDAH est diagnostiqué, les solutions médicales classiques sont souvent des traitements médicamenteux à base de méthylphénidates tels que la Ritaline®, le Concerta® ou le Quasym®. Des produits qui sont reconnus pour leur efficacité. Toutefois, le TDAH étant un problème qui ne peut être guéri, les personnes qui en sont atteintes sont condamnées à prendre des médicaments à vie.

De plus, trouver le bon dosage et le traitement adapté peut s’avérer compliqué.

Sophie Baudin, elle-même diagnostiquée TDAH, ne voulait pas de cette solution pour ses deux fils. Elle s’est alors lancée à la recherche de solutions et thérapies naturelles pouvant être appliquées. Elle a également testé celles qui lui semblaient pertinentes jusqu’à ce que la Rapid Transformational Therapy lui redonne le sourire.

Elle se forme à la RTT de Londres, avec sa créatrice Marisa Peer et son équipe. Elle veut que les TDAH et autres neuro-atypiques en France aient accès à cette thérapie qui a révolutionné sa vie par son efficacité et sa rapidité.

La Rapid Transformational Therapy est une méthode qui peut être utilisée pour accompagner les personnes atteintes de TDAH, mais aussi pour résoudre d’autres problèmes.

Sophie Baudin a partagé ses résultats avec des thérapeutes en RTT étrangers et, en traitant les effets négatifs indirects du trouble (mésestime de soi, anxiété, dépression), on constate également une diminution des effets négatifs liés au TDAH, en particulier sur les problèmes d’attention.

Une de ses collaboratrices, praticienne en Neurofeedback au Canada, a effectué des cartographies du cerveau avant et après un programme RTT sur plusieurs jeunes patients. Les résultats sont sans équivoque : les troubles de l’attention auraient réduit de plus de 50%. Ces tests ne peuvent pas et ne doivent pas être pris comme preuve, mais les praticiens en RTT travaillent sur des protocoles pour confirmer ces premiers résultats.

Lire aussi  Quel est le meilleur jus de fruit pour la santé ?

Comment la RTT marche ?

Le trouble du déficit de l’attention : causes et symptômes

Cette pratique se sert d’hypnose thérapeutique pour trouver et effacer les croyances négatives dont le cerveau inconscient s’est doté en réaction à des émotions fortes ou des événements traumatiques. Ces pensées qui nous ont été utiles peuvent finir par nous blesser et entraver l’atteinte de nos buts. La RTT permet de les remplacer par des convictions positives et de changer sa vie de manière radicale.

Le plan élaboré par Sophie Baudin se base sur plusieurs phases. Écouter une séance d’hypnose enregistrée et personnalisée pendant trois semaines, ce qui selon les études récentes en neuroscience est le temps nécessaire pour implanter une nouvelle croyance. Après cela, des séances de suivi sont organisées à 7, 14 et 21 jours pour évaluer l’efficacité de la RTT sur le problème rencontré et voir la transformation. Si le besoin s’en fait sentir, un second programme peut être mis en place pour traiter les difficultés secondaires.

La RTT pour tout âge

Le trouble du déficit de l’attention : causes et symptômes

Les enfants et adolescents sont réceptifs à l’hypnose qui est un état commun quotidiennement et beaucoup plus présent chez les jeunes. Sophie Baudin a établi un programme adapté pour les TDA avec hyperactivité, afin de calmer cette dernière et permettre l’hypnose.

D’autres thérapies alternatives peuvent être exploitées pour soutenir le TDAH, avec des techniques qui encouragent la détente comme la sophrologie, la méditation et le yoga. Leurs effets sont très positifs sur l’anxiété, la gestion du stress, l’apaisement de l’hyperactivité et la concentration.

Les pratiques fondées sur l’alimentation comme la naturopathie ou encore la micronutrition seront également très utiles. Etant donné que l’intestin est réputé pour être le deuxième cerveau avec plus de 200 millions de neurones. Une inflammation des muqueuses intestinales importante, par exemple en raison d’une intolérance alimentaire ignorée, peut être à l’origine d’un trouble du neuro-développement, dont le TDAH ou son aggravation.

En somme, le TDAH est un trouble pouvant causer de nombreux problèmes pour s’adapter au monde dans sa vie quotidienne. Néanmoins, cette neuro-atypie peut devenir une force à condition de trouver un soutien adapté qui permettra une vie heureuse et pleinement accomplie.

Par Sophie Baudin, praticienne experte en hypnose et recommandée du réseau Médoucine.

Quelle est la cause principale du trouble du déficit de l’attention ?

Réponse :

Les causes exactes du trouble du déficit de l’attention sont encore inconnues, mais on pense qu’elles sont liées à une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.

Quels sont les principaux symptômes du trouble du déficit de l’attention ?

Réponse :

Les principaux symptômes du trouble du déficit de l’attention sont la difficulté à rester concentré sur une seule tâche, une impulsivité accrue, des difficultés à organiser ses pensées et à les communiquer, et des difficultés à se souvenir des informations.

Quels sont les traitements disponibles pour le trouble du déficit de l’attention ?

Réponse :

Les traitements disponibles pour le trouble du déficit de l’attention comprennent une prise en charge médicamenteuse, une psychothérapie, une gestion des comportements et des stratégies d’apprentissage spécifiques.