share on:

Vous n’êtes pas obligé de supprimer complètement ces boissons pour toujours, mais les limiter peut aider à vieillir en bonne santé.

Crédit d’image :
Makidotvn/iStock/GettyImages

Le corps humain se compose de jusqu’à 60% d’eau, selon le département américain de l’intérieur.

Publicité

Vidéo du jour

Et avec cette concentration élevée en H2O, les fluides que nous absorbons sont particulièrement essentiels pour soutenir les fonctions quotidiennes de l’organisme, telles que l’élimination des toxines, le maintien de l’équilibre chimique et la réparation des tissus, explique Janice Padilla, une diététicienne agréée qui travaille avec des personnes âgées.

Alors que certaines boissons (comme l’eau et le thé non sucré) nourrissent les processus de l’organisme et favorisent la santé à long terme, d’autres liquides sont moins susceptibles d’allonger votre espérance de vie.

Publicité

Ici, nous discutons des boissons à éviter (ou à limiter) dans votre alimentation pour aider à vieillir en bonne santé.

Qui n’aime pas un grand verre de JO le matin ? Malheureusement, boire du jus de fruit ne vous rend pas service en matière de longévité.

Publicité

En effet, les jus de fruits contiennent souvent de grandes quantités de sucre et peuvent faire grimper votre glycémie. De nombreuses études ont établi un lien entre l’utilisation excessive d’édulcorants, qui peuvent altérer le métabolisme du glucose et des lipides, et une augmentation de l’inflammation et de l’obésité, explique Padilla.

« La meilleure option est de manger le fruit entier pour obtenir les vitamines et autres avantages nutritifs comme les fibres », dit-elle.

Publicité

Pointe

Si vous devez conserver des jus de fruits dans votre alimentation, dégustez une seule portion de jus de fruits naturels sans sucres ajoutés, déclare Jennifer Bruning, RDN, diététiste spécialisée en nutrition pour les personnes âgées et porte-parole de l’Académie de nutrition et de diététique.

« Pour empêcher la glycémie d’augmenter rapidement, buvez du jus dans le cadre d’un repas. »

2. Alcool

L’alcool peut nuire au vieillissement en bonne santé.

Voici pourquoi : « L’alcool est une toxine qui affecte tous les types de cellules du corps », explique Bruning. « Bien que notre corps puisse traiter une partie de l’alcool et l’éliminer de nos systèmes, une utilisation à long terme, en particulier des niveaux élevés d’utilisation, peut contribuer aux maladies cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux, aux maladies du foie, au cancer et à d’autres maladies chroniques. »

Publicité

Comme si cela ne suffisait pas, « la consommation d’alcool affaiblit également le système immunitaire et peut contribuer à la démence ou à des problèmes cognitifs », explique Bruning.

Lire aussi  Construisez le sandwich sain parfait avec cette formule facile

Et les statistiques sont stupéfiantes : environ 1 décès sur 10 chez les adultes en âge de travailler est dû à une consommation excessive d’alcool, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

« Si vous décidez de boire, gardez-le au minimum », dit Bruning. Cela signifie pas plus d’un verre par jour pour les personnes désignées femme à la naissance (AFAB) et deux pour les personnes désignées homme à la naissance (AMAB).

Publicité

3. Soda

Siroter trop de soda peut également limiter votre espérance de vie. Le problème est que la plupart d’entre nous en buvons un déluge.

En effet, les boissons sucrées comme les sodas constituent la principale source de sucres ajoutés dans l’alimentation américaine, selon le CDC.

Non seulement les sucreries manquent de valeur nutritive, mais « les régimes riches en sucre ajouté sont liés à de multiples problèmes de santé chroniques, notamment les maladies cardiaques, le cancer et le diabète de type 2 », déclare Bruning.

Publicité

Et les sodas light ne sont peut-être pas meilleurs : pour certaines personnes, les édulcorants artificiels contenus dans ces boissons peuvent entraîner des problèmes gastro-intestinaux tels que ballonnements, gaz et diarrhée. Donc, si vous aimez les boissons gazeuses, tenez-vous-en à quelque chose comme l’eau de Seltz.

4. Thé sucré

Le thé vante les flavonoïdes, qui sont de puissants composés végétaux qui agissent comme antioxydants et protègent la fonction cellulaire, dit Padilla. Mais ces avantages pour la santé peuvent être éclipsés si votre thé est infusé de sucre.

Publicité

« Le thé sucré peut contenir n’importe où d’un peu àbeaucoupde sucre raffiné ajouté », explique Bruning.

Et cette teneur élevée en sucre semble contribuer à la prévalence de la prise de poids et de l’obésité, dit Padilla. En effet, une consommation excessive de sucre peut avoir un impact sur le métabolisme et augmenter le stimulus de l’appétit, explique-t-elle.

Si le thé nature n’est pas bon, votre ​tasse de thé​, ajoutez des fruits et laissez infuser comme de l’eau infusée pour une touche de saveur, dit Bruning.

5. Crémier au café sucré

À moins que vous ne preniez votre café noir, vous consommerez probablement des calories vides supplémentaires avec votre tasse du matin.

Exemple : Les crèmes à café qui contiennent des graisses malsaines et des sucres ajoutés sont un coupable courant. Par exemple, une seule cuillère à soupe de Coffee Mate French Vanilla Coffee Creamer contient 5 grammes de sucre ajouté et 1,5 gramme de matières grasses.

Bien que cela puisse sembler sans importance, « pour ceux qui utilisent plusieurs portions de crème par jour (ou plusieurs fois par jour), cela peut s’additionner », déclare Bruning. Et cela peut avoir un effet important sur votre santé à long terme : n’oubliez pas qu’une consommation excessive de sucre est associée à un risque accru de maladies chroniques, notamment les maladies cardiaques, le cancer et le diabète de type 2.

Lire aussi  Ce que la couleur de votre caca peut vous dire sur votre santé intestinale

Si vous appréciez votre tasse de thé avec une consistance crémeuse, « optez pour des options naturellement crémeuses, faibles en sucre et sans sucre comme les laits laitiers ou à base de plantes, ou choisissez un latte fait avec une option de lait faible en gras et sans sucre ajouté », Bruning dit.

Lecture connexe

À quel point est-il vraiment mauvais de boire du café avec de la crème ?

6. Boissons énergisantes

Si vous comptez sur les boissons énergisantes pour un coup de pouce à midi ou pour vous entraîner pendant une séance d’entraînement, votre remontant pourrait mettre votre santé en danger maintenantetà long terme.

« Les boissons énergisantes contiennent généralement de grandes quantités de sucre et de caféine – et parfois de guarana, une substance qui contient elle-même de la caféine, ce qui augmente la teneur totale en caféine », explique Bruning. « Alors que de nombreuses personnes consomment de la caféine dans le thé, le café et les sodas, les quantités excessives trouvées dans les boissons énergisantes ont envoyé des personnes aux urgences souffrant d’hypertension artérielle, de fréquence cardiaque élevée et de problèmes de rythme cardiaque », dit-elle.

Sans oublier qu’en grande quantité, la caféine peut également perturber le sommeil, augmenter la température corporelle et augmenter les sécrétions gastriques, dit Padilla.

« Cela peut devenir particulièrement dangereux si l’on consomme des ‘shots’ énergétiques, de petites quantités de liquide à forte teneur en caféine qui facilitent les surdoses », ajoute Bruning.

Pour aggraver les choses, certaines personnes mélangent des boissons énergisantes avec de l’alcool, qui est une toxine. C’est un double coup dur quand il s’agit de nuire à votre santé.

Le plat à emporter : surveillez votre consommation de caféine. Pour la plupart des adultes, jusqu’à 400 milligrammes de caféine par jour (ce qui se traduit par environ 4 tasses de café) sont sans danger.

Un dernier mot

Si vous êtes déprimé parce que votre boisson préférée figure sur la liste, ne vous inquiétez pas : vous n’avez pas besoin de bannir votre boisson préférée aux oubliettes. Soyez simplement plus attentif à la quantité que vous buvez.

La modération est la clé. Cela signifie que vous pouvez vous offrir un verre de soda ou un cocktail tant que vous buvez de l’eau et que vous limitez les boissons sucrées et l’alcool presque tous les jours.

La ligne du bas : « Comme pour les aliments, [the goal is to] trouvez l’équilibre entre les choses que vous aimez, que vous pouvez vous permettre et qui soutiennent vos objectifs de santé », explique Bruning.

Publicité