share on:

La graisse de l’huile d’olive offre des avantages pour votre cœur.

Crédit d’image :
fcafotodigital/E+/GettyImages

Un aliment de base du régime méditerranéen qui a été célébré pour ses bienfaits pour la santé, l’huile d’olive est riche en graisses saines qui peuvent aider à réduire votre cholestérol et à prévenir les maladies cardiaques. En ce qui concerne les graisses, l’huile d’olive est à peu près aussi saine que possible. Parce qu’il n’y a que de la graisse dans l’huile d’olive, elle est riche en calories et en manger trop peut vous faire grossir.

Publicité

Vidéo du jour

Pointe

Avec modération, l’huile d’olive ne fera pas grossir ; cependant, en manger trop peut le faire.

L’huile d’olive pour perdre du poids

Peut-être que vous avez actuellement un poids santé, mais que vous craignez que l’ajout d’huile d’olive à votre alimentation ne vous fasse grossir. Ou peut-être que vous avez des kilos en trop et que vous vous demandez si vous devriez supprimer l’huile d’olive. La vérité est que l’huile d’olive seule ne te fera pas grossir. Il n’y a pas de nutriment secret dans l’huile d’olive qui provoque l’accumulation de graisse. Ce sont plutôt les calories contenues dans l’huile d’olive.

Publicité

Tous les aliments contiennent des calories, certains plus que d’autres. Vous avez besoin de calories pour obtenir de l’énergie et pour soutenir les fonctions physiologiques, la fonction cérébrale et la réparation et l’entretien de tous les tissus de votre corps. Cependant, manger plus de calories que ce dont votre corps a besoin entraîne une prise de poids et plus particulièrement une prise de graisse.

Qu’il s’agisse de calories de fruits ou d’huile d’olive, si votre corps ne peut pas les utiliser, il les stocke sous forme de graisse pour une période ultérieure au cours de laquelle il peut y avoir une pénurie d’énergie. Au fil du temps, plus il stocke de calories excédentaires, plus vous gagnez de graisse.

Publicité

Calories de l’huile d’olive

L’huile d’olive est une graisse pure. La graisse est le plus calorique des trois macronutriments ; il contient 9 calories par gramme, alors que les glucides et les protéines ne contiennent que 4 calories par gramme, rapporte la Cleveland Clinic. Selon la base de données nationale sur les nutriments de l’USDA, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive contient 119 calories.

Une portion d’huile d’olive équivaut à une cuillère à soupe, mais il est facile d’en utiliser plus si vous ne mesurez pas. Même si une portion ne va pas casser la banque de calories, deux ou trois portions à la fois peuvent vraiment additionne les calories.

Publicité

Lire la suite: 18 aliments riches en matières grasses qui sont bons pour vous

Déficit calorique pour perdre du poids

Pour perdre de la graisse corporelle, vous devez manger moins de calories que ce dont votre corps a besoin régulièrement. Cela empêche le corps de stocker les graisses afin que vous puissiez commencer à brûler les graisses. (C’est le concept fondamental de la perte de poids même si, scientifiquement, c’est plus complexe que ça.)

Publicité

La première façon de créer ce déficit passe par votre alimentation. En réduisant votre consommation d’aliments riches en calories et pauvres en nutriments, tels que le sucre, et en mangeant davantage d’aliments riches en nutriments et à faible teneur en calories, vous pouvez créer plus facilement le déficit calorique vous avez besoin de brûler les graisses. Vous améliorerez également votre santé et votre vitalité, ce qui vous donnera plus d’énergie pour exercerqui est la deuxième façon de créer un déficit calorique.

Bien que l’huile d’olive soit riche en calories, elle offre une multitude d’avantages nutritionnels. Par conséquent, il peut et doit faire partie de votre régime amaigrissant, tant que vous gérez votre apport calorique quotidien total.

Publicité

Graisses saines dans l’huile d’olive

La graisse contenue dans l’huile d’olive vaut les calories qu’elle ajoute à votre alimentation. Sur les 13,5 grammes de matières grasses dans 1 cuillère à soupe, 10 grammes sont des graisses monoinsaturées. Selon l’American Heart Association, ces graisses ont un effet bénéfique sur votre santé lorsqu’elles sont consommées à la place des graisses saturées et trans.

Les graisses monoinsaturées offrent des avantages pour la santé cardiaque car elles aident à réduire les niveaux de lipoprotéines de basse densitéqui est le cholestérol malsain qui peut s’accumuler dans les artères et entraîner des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les graisses monoinsaturées sont également une riche source de vitamine E, un nutriment antioxydant, dont l’AHA dit que de nombreux Américains devraient en consommer davantage.

Publicité

Selon la National Academy of Medicine, les adultes devraient tirer 20 à 35 % de leurs calories totales des lipides. La plupart d’entre eux devraient provenir de graisses monoinsaturées ou de 15 à 20%, conseille la Cleveland Clinic. Les graisses polyinsaturées, un autre type de graisse saine, devraient représenter 5 à 10 % des graisses quotidiennes. Les adultes sont encouragés à maintenir leur apport en graisses saturées en dessous de 10 % des calories et à éviter complètement les graisses trans.

L’huile d’olive et la réponse glycémique

Parmi les trois macronutriments, protéines, glucides et lipides, les glucides sont le seul type qui affecte la glycémie. Les glucides sont décomposés lors de la digestion en sucre ou glucose. Lorsque vous mangez des glucides simples, comme du pain blanc et des sucreries, ils sont digérés très rapidement, ce qui entraîne une augmentation des sucres dans votre circulation sanguine. C’est ce qu’on appelle le réponse glycémique.

Publicité

Ces fluctuations de la glycémie peuvent nuire à la perte de poids. Selon le Dr Mark Hyman, une fois que votre glycémie a de nouveau chuté, vous pouvez ressentir de la fatigue, des sautes d’humeur et des fringales, ce qui rend difficile le contrôle de votre apport calorique. Au fil du temps, manger trop d’aliments riches en glucides simples peut entraîner un syndrome métabolique, une prise de poids et d’autres effets néfastes.

Bien que la suppression des glucides simples devrait être l’objectif de tout régime amaigrissant, les manger avec une graisse, comme l’huile d’olive, peut atténuer la réponse glycémique. Une étude de 2016 dans Diabetes Care a révélé que l’huile d’olive était particulièrement efficace pour équilibrer la réponse glycémique postprandiale chez les diabétiques après un repas à indice glycémique élevé par rapport au beurre. Donc, si vous allez manger ce morceau de pain français, passez le beurre et choisissez plutôt l’huile d’olive.

Pointe

L’indice glycémique est un outil de mesure de la façon dont les glucides affectent la glycémie, selon la clinique Mayo. Les aliments à indice glycémique élevé ont le plus grand impact sur la glycémie, la faisant augmenter fortement puis chuter.

L’huile d’olive dans votre alimentation

L’huile d’olive figure en bonne place dans le régime méditerranéen, qui consiste à manger principalement des aliments à base de plantes, notamment des fruits, des légumes, des noix, des graines, des grains entiers et des légumineuses. Il conseille de remplacer le beurre par de l’huile d’olive et d’autres modifications alimentaires saines, notamment :

  • Manger moins de viande rouge
  • Manger plus de poisson frais
  • Manger des produits laitiers en petites quantités
  • Manger des fruits pour le dessert au lieu de sucreries
  • Boire beaucoup d’eau

Il n’est pas surprenant que ce régime fonctionne pour beaucoup de gens : il est riche en fibres et en protéines, qui peuvent aide à la perte de poids même en l’absence de restriction calorique, selon une étude de 2018 dans Nutrition. Il limite le sucre et les glucides raffinés pour maintenir la glycémie stable. Et, mieux encore, c’est un régime durable que vous pouvez suivre toute votre vie plutôt qu’un régime à la mode qui conseille de supprimer ou de limiter sévèrement des groupes d’aliments entiers.

Lire la suite: Quelle huile de cuisson est la meilleure? Les avantages et les inconvénients de 16 types

Publicité

Lire aussi  Voici la différence entre le café glacé et l'infusion froide (et comment faire les deux)