share on:

Vos doigts sont engourdis ? Vous ressentez des douleurs au niveau de vos poignets et un dysfonctionnement musculaire dans vos mains ? Il est fort probable que vous souffriez du syndrome du canal carpien. Si vous devez vous servir régulièrement de vos mains, ce ne sera sûrement pas avantageux pour vous. Pour ne plus avoir mal, vous devez y remédier rapidement. Pour ce faire, il n’y a rien de mieux que des méthodes naturelles. En voici quelques-unes.

Utiliser les huiles essentielles afin d’apaiser les signes du canal carpien

Si vous avez des douleurs aux doigts et aux mains, vous aurez à cesser certaines activités. Vous ne serez peut-être même pas capable de manipuler votre smartphone et par exemple jouer à votre jeu favori en ligne sur un casino en Belgique. Pour parer à cela, procurez-vous différentes huiles essentielles que vous appliquerez sur vos mains afin de calmer la douleur.

Possédant des propriétés anti-inflammatoires et adoucissantes, les huiles essentielles peuvent soulager les symptômes liés au canal carpien. Pour cela, il vous suffira de masser vos poignets, vos paumes et vos doigts, tout en y étalent une mixture d’huile essentielle de menthe poivrée et d’huile d’amande douce. N’utilisez que quelques gouttes, car les huiles essentielles sont très concentrées.

Si vos mains vous font mal, essayez le remède suivant, avec les ingrédients ci-après :

  • Quatre gouttes d’huile essentielle de gaulthérie ;
  • Trois gouttes d’huile d’arnica ;
  • Une goutte d’huile végétale de millepertuis.
Lire aussi  Les meilleures façons de gagner 5 livres en mangeant sainement

Mélangez tous les ingrédients entre eux, puis employez le mélange pour masser vos mains. Commencez sur le pouce, puis poursuivez sur le poignet et l’avant-bras. Effectuez ce massage à plusieurs reprises. Puis appliquez la mixture trois fois par jour sur vos mains endolories.

Adopter un régime alimentaire riche en vitamine B6

Selon certaines études datant des années 80, il a été démontré qu’une carence en vitamine B6 était une des causes du syndrome du canal carpien. Ainsi, en ingérant suffisamment de la vitamine B6, cela permet de stimuler les tissus nerveux. Cette substance se retrouve dans bon nombre d’aliments, pour ne citer que le blanc de poulet, les pousses de céréales, les crustacés, le riz complet, les légumes verts, les noix, le saumon…

Si vous suivez un traitement médicamenteux à base de vitamine B6, il vous est recommandé d’en prendre 50 mg par jour au maximum. Vous répartirez cette quantité en deux ou trois prises, et ceci, jusqu’à ce que les signes de douleurs se résorbent. En même temps, consommez du magnésium. Cela vous aidera à réduire la douleur plus rapidement.

De l’argile verte en cataplasme pour soigner le canal carpien

L’argile est une autre astuce naturelle permettant d’apaiser des douleurs générées par le syndrome du canal carpien. Pour l’utiliser, prenez une compresse sur laquelle vos ajouterez une couche de pâte d’argile verte. Enroulez ensuite la compresse autour du poignet.

Gardez le cataplasme pendant un quart d’heure, voire une heure, suivant l’intensité des douleurs que vous ressentez. Répétez cette opération autant de fois que cela se révèle nécessaire et ceci, jusqu’à ce que les douleurs s’atténuent.

Lire aussi  3 façons de comprendre les selles anormales

Le yoga, une pratique efficace pour désengourdir les doigts

Le yoga est une pratique ancestrale pouvant aider à soigner le syndrome du canal carpien. Certaines postures permettent en effet de calmer les douleurs que vous éprouvez. Voici une pose particulièrement opérante. Assis ou debout, appuyez énergiquement les paumes de vos mains l’une contre l’autre. Dirigez vos doigts vers le ciel et placez vos avant-bras à l’horizontale. Maintenez cette position et la pression exercée pendant 30 secondes. Prenez une petite pause puis mettez une nouvelle vos les paumes l’une contre l’autre.

Après ce petit exercice, massez délicatement vos mains avec de l’huile d’olive et insistez sur les os qui vous font le plus mal. Même si ce massage semble très simple, il peut remplacer une intervention chirurgicale qui s’accomplit usuellement lorsque l’on souffre du syndrome du canal carpien.