share on:
Rate this post

L’utilisation des mouvements oculaires pour optimiser le référencement (SEO) est une stratégie de plus en plus populaire pour les spécialistes du marketing numérique. Les données des mouvements oculaires peuvent fournir des informations précieuses sur les comportements des visiteurs sur un site web, et ces informations peuvent être utilisées pour améliorer l’expérience utilisateur et le référencement. Dans cet article, nous examinerons les principaux aspects liés au SEO et aux mouvements oculaires, et comment leur utilisation peut contribuer à améliorer le classement des pages.

RITMO, EMDR, DECEMO, IMO ou la méthode LESST : ces méthodes qui reposent sur des mouvements oculaires sont bénéfiques pour les personnes souffrant du stress post-traumatique. Elles contribuent à réduire la charge émotionnelle liée à des événements traumatiques.

Illustration des mouvements oculaires

Comment fonctionnent les mouvements oculaires ?

Lorsqu’une situation de stress se produit, le cerveau active son système d’urgence afin que le corps soit capable de s’enfuir ou de faire face à la menace. En même temps, les fonctions qui ne sont pas nécessaires sont désactivées. C’est pourquoi les personnes qui ont subi un traumatisme peuvent avoir des lacunes de mémoire ou des souvenirs incomplets après cette expérience.

Quiconque a vécu un traumatisme revit l’événement à travers des rêves, des souvenirs ou des images. Les mouvements oculaires libèrent les charges émotionnelles attachées à l’expérience et permettent d’intégrer toutes les émotions qui en découlent. Pour ce faire, différents outils, méthodes et processus peuvent être utilisés.

Les mouvements des yeux stimulent le cerveau de manière bilatérale et contribuent à soulager les douleurs psychosomatiques et physiques (irritabilité, anxiété, violence, comportement compulsif, etc.).

Lire aussi  Analyse transactionnelle

Des mouvements oculaires pour surmonter un traumatisme

Les thérapies par mouvements oculaires sont une aide pour les enfants et les adultes qui souffrent de perturbations émotionnelles dues à des traumatismes psychologiques. Il en existe de différentes variétés : 

l’EMDR : Eye Movement Desensitization and Reprocessing
Cette technique a été créée par Francine Shapiro et sert à intégrer la charge émotionnelle d’un événement traumatique. Elle est pratiquée par des spécialistes de la santé comme les psychologues, psychothérapeutes ou psychiatres. 
 
le RITMO : Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires
Il s’agit d’une méthode brève qui se sert de différentes stimulations auditives, visuelles ou physiques. Ce processus active les zones du cerveau associées aux émotions et événements traumatiques et dissipe les états de stress post-traumatiques. 

l’IMO : Intégration par les Mouvements Oculaires 
Cette méthode thérapeutique s’appuie sur la Programmation Neurolinguistique (PNL). Elle a été développée par Danie Beaulieu, psychologue au Québec et est utilisée pour aider les personnes qui souffrent de séquelles traumatiques, stress post-traumatiques, états dépressifs ou phobies. 

la méthode DECEMO : Désensibilisation des Chocs Émotionnels par les Mouvements Oculaires
Elle est une méthode qui mélange des outils de psychothérapie comme les tapotements, protocole EMDR et intégration sensorielle. Elle soulage la charge mentale non-intégrée en cas d’expériences traumatiques, chocs émotionnels ou blocages émotionnels. 

LESST : Libération Emotionnelle des Schémas et Souvenirs Traumatiques 
Cette méthode multidisciplinaire (inspirée de l’EMDR, l’hypnose ou encore de la bioanalogie) aide à aborder les ressentis, images et émotions pénibles qui entraînent une détresse psychique. 
 

Les consultations par villes

Mouvements Oculaires : Combien de temps ça prend ?Mouvements Oculaires : RéférencesMouvements Oculaires : Vidéos

Durant la séance, la personne est assise devant le thérapeute. Pendant que le patient réactive le souvenir traumatique, le thérapeute avec deux doigts ou un crayon effectue des mouvements selon un protocole spécifique et le patient les suit des yeux, ce qui modifie les informations dans diverses zones du cerveau.

Lire aussi  Chiropraxie

Durant cette séance, la personne constate que l’intensité des ressentis négatifs baisse et disparaît parfois. Les images traumatiques, les sons perdent aussi de leur impact émotionnel.

La méthode continue de travailler et de s’intégrer naturellement durant les jours qui suivent la séance et les résultats positifs sont visibles entre la fin de la séance et les quinze jours après celle-ci.
 

https://stephanemigneault.com/wp-content/uploads/2018/07/Article-IMO-17_04_2013.pdf

https://coachemo.fr/blog/8-la-methode-decemo#.XxBhNigzaUk

Découvrez comment surmonter vos peurs, votre stress et vos traumas grâce aux mouvements oculaires avec des vidéos de Cécile Guardelli, praticienne en chrononutrition et EMDR à Paris et Saint Mandé.

Vaincre ses angoisses et ses traumatismes par les mouvements oculaires

EMDR – Initiation au niveau 1

RITMO : Une méthode pour surmonter ses traumas

LESST : Une méthode cognitivo-comportementale

Mouvements Oculaires : Vidéos Mouvements Oculaires

Cécile Guardelli – Praticienne en chrononutrition et EMDR à Paris 03 et Saint Mandé ✔️

Voir plus de vidéos

Quelle est la fonction principale des mouvements oculaires ?

Réponse:

Les mouvements oculaires ont pour fonction principale de permettre aux yeux de suivre des objets en mouvement et de balayer la scène visuelle afin de recueillir des informations.

Quelle est la différence entre les mouvements oculaires volontaires et involontaires ?

Réponse:

Les mouvements oculaires volontaires sont ceux que vous contrôlez consciemment, comme le fait de regarder d’un côté à l’autre ou de se concentrer sur un objet. Les mouvements oculaires involontaires sont ceux qui sont effectués sans votre consentement, tels que le mouvement oculaire pendulaire et le mouvement oculaire saccadé.

Quel type de mouvement oculaire est le plus fréquent ?

Réponse:

Le mouvement oculaire saccadé est le mouvement oculaire le plus fréquent. Il se produit lorsque les yeux effectuent des mouvements rapides et répétés d’un objet à l’autre, et il est essentiel pour permettre aux yeux de balayer la scène visuelle et de recueillir des informations.