share on:
Rate this post

L’utilisation de la pensée en arborescence est un concept relativement nouveau qui est de plus en plus utilisé dans le domaine du référencement naturel. Si vous êtes curieux de savoir si la pensée en arborescence est un mythe ou une réalité, alors cet article est fait pour vous. Nous allons explorer les différents aspects de l’utilisation de la pensée en arborescence et nous examinerons comment elle peut contribuer à votre stratégie SEO. Enfin, nous fournirons des conseils pratiques pour tirer le meilleur parti de la pensée en arborescence et de ses avantages.

Explorer les conséquences de la pensée en arborescence : quel processus est-il ainsi identifié ? Pourquoi ce terme est-il sujet à controverse ?

Les neurosciences ont fait un bond en avant grâce à l’IRM, qui permet d’explorer plus précisément notre cerveau. De nombreuses recherches ont été entreprises pour comprendre :

  • l’anatomie et le fonctionnement du cerveau
  • la psychologie : pour expliquer des phénomènes jusque-là seulement observés (intuition, émotions, stress, etc.)

Le cerveau est un champ inexploré dont l’étude commence à peine.

Que révèlent actuellement les neurosciences sur la pensée en arborescence ?

Quelle est la différence entre une arborescence métaphorique ou naturelle?

Les avis des experts divergent fortement : les biologistes et les psychologues ont des bases communes, à savoir les trois réseaux neuronaux.

Ces réseaux sont :

  • Le réseau Exécutif : centre du raisonnement logique, de la manipulation d’idées ou de concepts et de la planification. Lorsqu’il est en route, notre attention est entièrement consacrée à une tâche donnée.
  • Le réseau de Saillance : qui gère et optimise notre attention en fonction des stimuli externes et internes. Nous pouvons ainsi améliorer notre comportement affectif et social.
  • Le réseau par Défaut : activé lorsque le réseau Exécutif est au repos. Ce flot de pensées est observé pendant la méditation.
Lire aussi  Nettoyer son corps avec le Drainage Lymphatique Manuel

Ces réseaux sont présents chez tous les êtres humains et s’activent en fonction des besoins. Cependant, la biologie du cerveau peut varier entre les individus : le nombre de connexions neuronales, la quantité et la variété des éléments stockés, etc.

La pensée en arborescence selon les scientifiques

Selon les recherches anatomiques, une pensée est consciente et le produit des réseaux neuronaux qui eux sont inconscients. La pensée consciente est un processus linéaire et analogique.

Cependant, la vitesse de notre pensée nous fait croire qu’elle se scinde en deux chemins différents. Mais aucune expérience scientifique n’a pu le confirmer. Ainsi, la pensée en arborescence serait une métaphore pour évoquer une pensée foisonnante.

La vision des psychologues cliniciens

Depuis Sigmund Freud et Carl Jung, les psychologues intègrent le processus inconscient à la pensée. Ils considèrent ainsi que les pensées conscientes et inconscientes sont liées entre elles.

Selon eux, nous utilisons 100 % de notre cerveau, mais 10 % seulement de manière consciente. En apprenant, en comprenant et en mémorisant, nous améliorons nos capacités cérébrales et développons de nouvelles connexions neuronales.

Ce qui est ici décrit, c’est la pensée foisonnante qui associe tous les réseaux, et non une pensée linéaire présente lors de la résolution de problème pas à pas. Elle permet de réaliser des liens entre les zones éloignées du cerveau.

Pensée en arborescence : mythe ou réalité ?

Pexels

p>

Avantages de l’utilisation de la pensée arborescente

Avoir le réseau comme méthode de pensée préférée a des conséquences dans nos actions.

Avantages d’opter pour l’arborescence

  • Une pensée vive, créative et innovante qui s’écarte des chemins tracés
  • Une prévision exceptionnelle des résultats d’actions ou de décisions
  • Une multitude d’idées nouvelles qui se manifestent fréquemment
  • Une forte empathie par la perception des signes non-verbaux
  • Une vision globale d’une situation incluant l’environnement et les émotions

Inconvénients de l’arborescence

  • Des difficultés à arrêter de réfléchir et à reposer son esprit (terrain propice aux addictions pour se déconnecter)
  • Une remise en question permanente de soi et de tout ce qui se passe
  • Une sensation de procrastination, car les idées sont très nombreuses et fréquentes, mais les passages à l’action rares. L’anticipation exacerbée des risques peut en effet freiner l’exécution.
  • Une surcharge intellectuelle ou émotionnelle dans certaines circonstances, ce qui peut nuire à la qualité des conclusions tirées ou provoquer un bug cérébral
  • Des ruminations négatives lorsque le vagabondage de l’esprit associe de nombreux échecs ou pensées négatives. La créativité de cette pensée et son sens de l’anticipation se retournent alors contre l’individu.
  • Un sentiment d’étrangeté  (une méthode de pensée plus rare que la majorité de la population).
Lire aussi  Les bienfaits de l’huile de foie de morue

Pensée en arborescence : mythe ou réalité ?

Pexels

En quoi la pensée en arborescence peut-elle contribuer à un meilleur équilibre ?

Pour ceux qui ont du mal à sortir des schémas de pensée répétitifs, un accompagnement peut s’avérer nécessaire afin d’apprendre à :

  • se concentrer sur le présent
  • arrêter de toujours s’attendre au pire
  • mettre de côté les jugements des autres
  • se focaliser sur un objectif agréable en lien avec ses propres besoins.

La pensée en arborescence est une pratique que chaque être humain peut adopter, à un degré plus ou moins grand. Néanmoins, une pensée plus rapide, plus vaste et plus complexe ne garantit pas toujours la justesse des conclusions, en particulier dans des moments de forte pression émotionnelle.

Comprendre que nos cerveaux ne fonctionnent pas tous de la même façon est essentiel pour pouvoir s’entendre. Chacun est unique et complémentaire, ce qui est une vraie richesse.

 

Références :

  • Brain meta-state transitions demarcate thoughts across task contexts exposing the mental noise of trait neuroticism (nature communication 2020)
  • les philo-cognitifs (éditions Odile Jacob 02/2019)
  • trop intelligents pour être heureux (éditions Odile Jacob 03/2008)**
  • psychologie du haut potentiel (De Boeck supérieur 2021)

 

par Emilie Guibert, coach professionnelle et personnelle du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien près de chez vous sur Médoucine

Vous pouvez également consulter :

  • Comprendre le Haut Potentiel
  • Utiliser la pensée positive en 3 minutes !
  • La méditation, une solution naturelle face à l’anxiété ?

Qu’est-ce qu’une pensée en arborescence ?

Réponse : Une pensée en arborescence est une manière de structurer ses pensées et ses idées en utilisant des catégories, des sous-catégories et des sous-sous-catégories.

Quels sont les avantages de la pensée en arborescence ?

Réponse : La pensée en arborescence permet de clarifier ses idées et sa pensée et d’avoir une vision à plus long terme. Cette méthode permet également de mieux comprendre et de mieux organiser les informations.

Est-ce que la pensée en arborescence est un mythe ou une réalité ?

Réponse : La pensée en arborescence est une réalité et est utilisée par de nombreuses personnes pour mieux structurer leurs pensées et leurs idées.