share on:
Rate this post

L’anxiété est parmi les troubles mentaux les plus courants et peut avoir des effets négatifs sérieux sur la vie d’une personne. L’alcool peut être tentant pour essayer de soulager cette anxiété, mais il peut en réalité aggraver le problème et avoir des conséquences négatives sur la santé physique et mentale. Dans cet article, nous expliquerons pourquoi il est important d’éviter l’alcool en cas d’anxiété et quelles alternatives peuvent aider à soulager cette anxiété.

Il est de tradition de voir l’alcool comme un anxiolytique naturel. En effet, l’alcool délie les inhibitions, crée une euphorie et atténue les angoisses. Ainsi, les personnes anxieuses peuvent ressentir un certain soulagement à sa consommation.

Mais alors pourquoi fuyer l’alcool en cas d’anxiété me direz vous ?

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Commençons par définir l’anxiété, ce trouble psychique qui est généré par la peur d’un danger. Le but recherché par une personne anxieuse est d’atteindre un état de sécurité et de confiance en elle-même et dans le cours des événements qu’elle ne peut pas contrôler. Cette sensation est temporairement obtenue grâce à la consommation d’alcool, qui active les neurotransmetteurs GABA et dopamine pour provoquer un état de relaxation et d’euphorie. Cependant, le corps reconnaît ces changements anormaux et réduit ces neurotransmetteurs dans le sang, ce qui entraîne un retour des symptômes anxieux encore plus fort le lendemain. On appelle cela l’effet rebond. Et comme l’anxiété se développe, la personne peut être très tentée de reprendre de l’alcool pour soulager ses symptômes. C’est là que commence le cycle vicieux de la dépendance.

Lire aussi  Comprendre l'articulation métacarpophalangienne : Fonctionnement et pathologies courantes

Guide gratuit médecine douce

Induction d’anxiété par l’alcool

L’alcool est un facteur d’anxiété et lorsque la dépendance s’installe, d’autres problèmes surviennent : un possible manque de contrôle pouvant entraîner des risques sociaux (perte d’emploi, divorce, conflits, isolement) ; une incapacité à conduire un véhicule ou une conduite en état d’ivresse et les dangers qui en découlent ; une odeur d’alcool et des modifications physiques (rougeurs, prise de poids) qui peuvent stigmatiser la personne ; des problèmes de santé graves si l’addiction s’aggrave.

Tous ces effets peuvent provoquer une perte de confiance et parfois même une dépression. Si la personne anxieuse est dépendante de l’alcool, le premier pas à faire est de se désintoxiquer. La cessation de l’alcool peut remettre la personne en confiance et lui redonner son estime de soi. Il est possible de consulter un psychiatre, un addictologue ou un hypnothérapeute pour arrêter l’alcool. Une bonne communication entre les thérapeutes est préférable. L’hypnose donne des résultats rapides et durables sur les addictions et un suivi médical s’avère nécessaire.

Une fois le sevrage alcoolique effectué, il faut trouver le praticien qui accompagnera le patient pour lutter contre l’anxiété résiduelle : psychiatre, psychothérapeute, hypnothérapeute, médecine chinoise, psychologie énergétique, etc.

En conclusion, si vous êtes anxieux, vous devez comprendre que l’alcool n’est pas une étape obligatoire et qu’il est important de chercher des accompagnements pour résoudre vos problèmes à la source.

Par Christophe Reynes.

Stress, anxiété, phobies : Prenez rendez-vous en ligne

Prendre soin de soi naturellement – Astuces

Mélangez l’art et la méditation pour un bien-être durable
Le massage Shiatsu : un allié pour rester en pleine forme en automne
Apprenez à voir la vie sous un autre angle
Comment valoriser une personnalité introvertie ?
Renforcez votre système immunitaire lorsque vous êtes fatigué
Ne laissez pas les acouphènes gâcher votre vie !

Lire aussi  Hypnose et alcool : en finir avec sa dépendance

 

Quel est le lien entre l’anxiété et l’alcool ?

Réponse: L’alcool peut aggraver l’anxiété en produisant des effets psychoactifs qui peuvent provoquer des sentiments de stress et d’anxiété et des troubles du sommeil.

Quels sont les effets négatifs de l’alcool sur l’anxiété ?

Réponse: Les effets négatifs de l’alcool sur l’anxiété comprennent des pensées anxieuses plus intenses, une baisse de l’estime de soi, une plus grande susceptibilité à des états anxieux, une dépression et une baisse de la capacité à gérer le stress.

Pourquoi est-il important d’éviter l’alcool lorsque l’on souffre d’anxiété ?

Réponse: Il est important d’éviter l’alcool lorsque l’on souffre d’anxiété car cela peut aggraver les symptômes et rendre plus difficile la gestion de l’anxiété au quotidien.