share on:
Rate this post

Les liens entre la vitamine B12 et le cancer sont encore en cours d’exploration. Bien qu’il n’y ait pas une preuve concluante, certains chercheurs ont fait des découvertes intéressantes sur le sujet. Dans cet article, nous examinerons plus en détail les liens entre la vitamine B12 et le cancer, ainsi que les preuves scientifiques et les théories qui sous-tendent ces liens. Nous examinerons également comment une alimentation riche en vitamine B12 peut aider à prévenir le cancer et quelles sont les meilleures sources alimentaires pour obtenir cette vitamine.

.post-content__body { –ricos-text-color: #181818; –ricos-text-color-tuple: 24, 24, 24; –ricos-action-color: #26529c; –ricos-action-color-tuple: 38, 82, 156; –ricos-action-color-fallback: #26529c; –ricos-action-color-fallback-tuple: 38, 82, 156; –ricos-background-color: #ffffff; –ricos-background-color-tuple: 255, 255, 255; –ricos-fallback-color: #000000; –ricos-fallback-color-tuple: 0, 0, 0; –ricos-custom-h1-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h1-color: #181818; –ricos-custom-h1-font-size: 22px; –ricos-custom-h1-line-height: 1.5; –ricos-custom-h2-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h2-color: #181818; –ricos-custom-h2-font-size: 28px; –ricos-custom-h2-line-height: 1.5; –ricos-custom-h3-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h3-color: #181818; –ricos-custom-h3-font-size: 22px; –ricos-custom-h3-line-height: 1.5; –ricos-custom-h4-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h4-color: #181818; –ricos-custom-h4-font-size: 20px; –ricos-custom-h4-line-height: 1.5; –ricos-custom-h5-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h5-color: #181818; –ricos-custom-h5-font-size: 18px; –ricos-custom-h5-line-height: 1.5; –ricos-custom-h6-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h6-color: #181818; –ricos-custom-h6-font-size: 16px; –ricos-custom-h6-line-height: 1.5; –ricos-custom-link-color: rgb(38, 82, 156); –ricos-custom-link-font-style: inherit; –ricos-custom-link-font-weight: inherit; –ricos-custom-link-text-decoration: inherit; –ricos-custom-hashtag-color: rgb(38, 82, 156); –ricos-custom-hashtag-font-style: inherit; –ricos-custom-hashtag-font-weight: inherit; –ricos-custom-hashtag-text-decoration: inherit; –ricos-custom-quote-font-family: avenir-lt-w01_35-light1475496,avenir-lt-w05_35-light,sans-serif; –ricos-custom-quote-color: #181818; –ricos-custom-quote-border-color: rgb(38, 82, 156); –ricos-custom-quote-font-size: 24px; –ricos-custom-quote-line-height: 1.5; –ricos-custom-p-font-family: avenir-lt-w01_35-light1475496,avenir-lt-w05_35-light,sans-serif; –ricos-custom-p-text-decoration: inherit; –ricos-custom-p-color: #181818; –ricos-custom-p-font-style: inherit; –ricos-custom-p-font-weight: inherit; –ricos-custom-p-font-size: 18px; –ricos-custom-p-line-height: 1.5; }

La vitamine B6 fait partie des vitamines B, dont la carence est souvent associée au cancer des voies digestives (colon, prostate, estomac, poumon…).

Nous allons donc faire un point complet ce jour-ci afin que vous puissiez connaître tous les avantages et les dangers liés à cette vitamine spéciale en ce qui concerne le cancer.

Qu’est-ce que la vitamine B12 ?

La vitamine B12, également appelée cobalamine, est importante pour la formation des globules rouges, et d’une manière amusante, on la nomme parfois vitamine rouge car l’atome de cobalt qui entre dans sa structure est rouge et cette vitamine se présente souvent sous forme de cristallin rouge.


De plus, la vitamine B12 a une influence sur le bon fonctionnement du système nerveux, dans le métabolisme des hydrates de carbone et de l’acide folique.

Chaque cellule de l’organisme a besoin de la vitamine B12 pour fonctionner correctement.


Une fois absorbée, cette vitamine est stockée dans divers endroits du corps (foie, pancréas, cœur, cerveau…) en attendant d’être utilisée.

La vitamine B12 est un élément essentiel pour l’organisme humain. Elle prend part à la synthèse de l’ADN et de l’ARN, ainsi qu’à la fabrication des protéines et de la myéline (la gaine qui entoure les nerfs). Une carence en cette vitamine peut entraîner de l’anémie, de la faiblesse et de la fatigue chronique.
Malheureusement, ce nutriment se trouve principalement dans les produits d’origine animale tels que la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers. Les végétariens et les vegans sont donc obligés de prendre des compléments alimentaires, bien que ces derniers puissent contenir des substances nocives.Nous allons regarder les conséquences (avantages et inconvénients) que cette vitamine peut entraîner dans la croissance et le traitement du cancer.

Les bienfaits comprennent une diminution de la toxicité des chimiothérapies à base de Vinblastine, un médicament anticancéreux, qui doit être pris avec des suppléments de vitamine B12 pour éviter des défaillances mortelles de la moelle osseuse. Des études ont également prouvé que cette vitamine peut réduire l’apparition de tumeurs dans le foie, le côlon et l’œsophage. De plus, des concentrations élevées de vitamine B12 ont été mentionnées pour inhiber la propagation de cellules mammaires humaines malignes en laboratoire.

Lire aussi  Quels aliments favorisent la perte de ventre ?

D’un autre côté, la carence en vitamine B12 a été associée à une plus forte prévalence de certains cancers chez l’homme et la femme.Les nombreuses femmes atteintes par une tumeur du sein sont également susceptibles d’être carencées en vitamine B12, toutefois, il n’y a pas encore assez de preuves pour établir un lien. Une déficience en vitamine B12 peut s’avérer très dangereuse, cependant, un excès peut le devenir également.

Les suppléments à base de vitamine B12 sont généralement peu susceptibles d’entraîner des effets secondaires, cependant, ils peuvent provoquer des diarrhées, des caillots sanguins et des réactions allergiques chez certains individus.

La vitamine B12 se trouve en quantités adéquates dans une variété d’aliments communs et ce n’est pas une concentration élevée en vitamine B12 qui peut entraîner des effets néfastes mais bien l’utilisation d’un supplément alimentaire.Une recherche publiée dans le Journal of Clinical Oncology, indique que les hommes prenant des suppléments nutritionnels à base de vitamines B6 et B12 pourraient être plus à risque de développer un cancer du poumon, surtout si ces hommes sont des fumeurs. L’étude, dirigée par une équipe américaine et taïwanaise, a été menée sur la cohorte VITAL, spécialement créée pour examiner l’association entre la prise de compléments nutritionnels et le cancer. Un grand nombre de sujets a été inclus dans l’étude, ce qui a contribué à sa fiabilité.

77.118 participants de la cohorte VITAL, âgés de 50 à 76 ans, dont 808 atteints d’un cancer du poumon primaire et invasif, ont été interrogés. Les chercheurs ont examiné leur consommation quotidienne de suppléments vitaminés sur une période de 10 ans. Les résultats ont mis en évidence que la prise de vitamines B6, B9 et B12 n’était pas associée au risque de cancer du poumon chez la femme. En revanche, la prise individuelle de vitamines B6 et B12 (et non dans une formule multivitaminée ou via le régime alimentaire) était corrélée à une augmentation de 30% à 40% du risque de cancer du poumon pour l’homme.Les hommes qui prenaient plus de 55 microgrammes de vitamine B12 par jour sur la dernière décennie ont vu leur cancer augmenter quasiment deux fois plus. Theodore Brasky, auteur de l’étude, soutient que cet effet pourrait être dû à la haute consommation des membres du groupe « fumeurs et forts consommateurs de vitamines B ».

Comment la vitamine B12 pourrait-elle aider le cancer à se développer ? Elle joue un rôle dans la synthèse de l’ADN et la réplication cellulaire, et certains cancers sont caractérisés par une sur-expression du récepteur de la vitamine B12. De plus, le cancer pourrait se développer plus rapidement chez ceux qui souffrent d’autres maladies et qui prennent une trop grande dose de vitamine B12.

Une analyse groupée des deux études a été réalisée pour étudier le lien entre cancer, vitamine B12 et maladie coronaire.

Une étude a été menée auprès de 6 837 personnes souffrant de maladie cardiaque. On leur a donné des vitamines B6 et B12, de la vitamine B9 et B12, de la vitamine B6 seule ou un placebo. La prise de vitamines a duré 39 mois, suivit de 38 mois d’observation. Les résultats ont montré que l’acide folique et la vitamine B12 augmentaient le risque de cancer de 21%, et le risque de décès par cancer de 38%. De plus, la mortalité globale était augmentée de 18%. Ces conclusions ont souligné une augmentation du cancer du poumon (59%). Cela n’est pas lié à la proportion de fumeurs, ce qui indique que la vitamine pourrait être en cause. Toutes ces informations montrent que la consommation de compléments alimentaires à base de vitamine B12 doit être surveillée de près. S’écarter un peu du cancer, une combinaison de complémentation enacide folique (vitamine B9) et en vitamines B6 et B12 peut accélérer la diminution des fonctions rénales et augmenter la présence de maladies vasculaires chez les personnes ayant une insuffisance rénale.
Il existe également une étude clinique menée aux Pays-Bas qui a montré que cette supplémentation peut provoquer une plus grande probabilité de fractures.
L’analyse comprenait les données de 2524 participants à l’essai B-PROOF et a démontré que la supplémentation à long terme en acide folique et en vitamine B12 était associée à un risque plus élevé de cancer global et à un risque plus grand en particulier du cancer colorectal.
Il y a donc de nombreuses études qui montrent qu’il y a un problème.Le niveau de vitamine B12 dans notre corps ne devrait pas être exagérément élevé ou trop bas, ce que nous allons éclaircir plus loin.

Il est compliqué d’atteindre ce juste équilibre en prenant des suppléments alimentaires.


Quelle information peut-on obtenir à partir du taux de vitamine B12 ?

Notre concentration de vitamine B12 dans le corps est bien sûr liée à notre alimentation mais aussi à la capacité de notre organisme à l’absorber ou non.

Ainsi, notre niveau de vitamine B12 pourrait être un bon indicateur de notre potentiel de développer ou non certaines maladies et de leur gravité.


Certaines recherches ont par exemple démontré que des taux élevés de vitamine B12 sont prédictifs de mortalité chez les personnes atteintes d’un cancer en phase terminale.


Un récent examen international d’études, les chercheurs ont mis en corrélation les données de 5183 cas de cancer du poumon. Le but étant d’évaluer l’influence d’un taux élevé de vitamine B12 sur le risque de cancer en faisant des mesures directes de la vitamine B12 dans le sang. D’après leur analyse, les chercheurs ont conclu que des niveaux plus élevés de vitamine B12 dans le corps étaient associés à un risque plus important de cancer du poumon. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de supprimer complètement la vitamine B12 de notre alimentation, il faut apprendre à prendre les bonnes doses de vitamine B12 comme une partie d’un régime alimentaire ou si vous êtes déficient. Une supplémentation en vitamine B12 alors que vous êtes en bonne santé peut augmenter votre taux à un niveau dangereux. Il est donc important de réfléchir avant de prendre des compléments alimentaires à base de vitamine B12 plutôt que d’obtenir votre apport quotidien à travers l’alimentation.Nous n’encourageons pas à consommer des produits d’origine animale, car la viande est un grand danger pour la santé. Il est probable que certains des participants à ces études aient développé un cancer car leur taux de vitamine B12 était trop élevé à cause de la consommation de viande (et il faut rajouter à cela tous les dommages environnementaux). Il existe un équilibre à trouver, le véganisme absolu n’est peut-être pas la meilleure solution, consommer des produits laitiers et/ou des œufs biologiques et produits localement dans le respect des animaux peut-être une solution…

Lire aussi  Le manque de sommeil profond : un symptôme à ne pas négliger ?

1. Qu’est-ce que la vitamine B12?

Réponse: La vitamine B12 est une vitamine hydrosoluble importante pour le fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux, et pour la formation des globules rouges. Elle est également essentielle à la production d’ADN et à un métabolisme sain.

2. Quels sont les liens entre la vitamine B12 et le cancer?

Réponse: Il n’existe pas de preuves concluantes faisant directement le lien entre la vitamine B12 et le cancer. Cependant, certaines études ont suggéré qu’une carence en vitamine B12 pourrait augmenter le risque de cancer colorectal et de cancer du sein.

3. Comment puis-je augmenter mon niveau de vitamine B12?

Réponse: Les aliments riches en vitamine B12 comprennent le poisson, les produits laitiers, les œufs, le bœuf, le poulet et les produits à base de levure comme le pain et les céréales enrichis. Les suppléments de vitamine B12 sont également disponibles.