share on:
Rate this post

Lorsque l’on est en couple, il est parfois difficile de s’éloigner des schémas qui ont été établis dans le passé. Une relation amoureuse peut facilement sombrer dans une routine ou un schéma répétitif qui n’est pas toujours satisfaisant pour les deux personnes. Cet article vous propose de découvrir comment éviter de reproduire les mêmes schémas dans votre relation amoureuse et comment construire une relation plus saine et plus épanouissante. Nous verrons quelles sont les causes des schémas répétitifs et comment les identifier, ainsi que des moyens concrets pour éviter de les reproduire.

Les histoires d’amour peuvent se répéter de manière trompeuse, avec des disputes récurrentes et des attirances pour des partenaires peu appropriés.Certains motifs amoureux peuvent se répéter en boucle.

Si un comportement peut faire partie de notre être, un modèle répétitif peut devenir une cage. Nous allons ici analyser les habitudes que nous reproduisons dans les relations amoureuses ; d’où proviennent ces schémas ? Comment pouvons-nous les éviter et promouvoir des relations plus apaisées ?

Qu’implique le concept de schéma répétitif ?

Le psychiatre Jean Cottraux définit ce concept comme un « scénario de vie », où une personne se retrouve bloquée dans une même routine, répétant le même modèle d’interaction avec les autres. Une sensation d’être pris au piège et d’être privé du choix peut alors surgir. D’après Jean Cottraux, ces schémas se manifestent généralement lorsque des besoins sont insatisfaits.

Lire aussi  4 types de maison en terre à découvrir

Ces scénarios sont aussi, selon moi, les reflets des modalités d’attachement que nous avons intégrées durant notre enfance. Ces modèles inconscients nous ont été transmis par nos parents et nous influencent dans la façon dont nous exprimons nos attentes et nos besoins. Je vous invite à lire mon article sur les méthodes de désamorçage des conflits de couple pour en apprendre davantage sur le sujet.

Relation amoureuse : comment éviter de reproduire les mêmes schémas ?

Pexels

Classes d’attachement : quelles sont-elles ?

Je vais résumer ici les différentes catégories d’attachement. Il existe 3 classes d’attachement :

  •  Sécurisé
  •  Evitant l’insécurité
  •  Anxieux/ambivalent insécure

Avec un style d’attachement sécurisé, la personne a des expériences amoureuses positives, elle possède une bonne capacité de compréhension, d’engagement et de sensibilité. Elle se sent à l’aise dans l’intimité. Les personnalités sûres arrivent généralement à bien définir leurs limites et expriment sainement leurs besoins et émotions. Elles ont la capacité de prendre en compte le.a partenaire dans un juste équilibre.

Les 2 autres classes d’attachement sont dites insécures. Dans l’attachement dit évitant : les personnes sont souvent dépendantes affectivement.  Elles ont une crainte de l’intimité, une difficulté à tenir compte de l’autre. Le partenaire est souvent perçu comme non disponible, voire rejetant, ce qui limite voire empêche la communication des besoins (ne demande pas ou peu de soutien, rejette le.a partenaire tout en souffrant d’un manque d’attention, etc.).

Avec le style d’attachement anxieux/ ambivalent : ici, les personnes ont un grand désir d’intimité, un besoin de clarté. Dans le même temps, elles ont de grandes difficultés à exprimer correctement et simplement leurs sentiments. Les relations affectives sont préoccupantes, avec beaucoup d’inquiétude, une méfiance et une peur de l’abandon. Je rencontre souvent ce style d’attachement chez les personnes très empathiques et hypersensibles.

Comment éviter de reproduire les mêmes schémas dans une relation amoureuse ?

Pexels

Comment éviter de répéter les mêmes schémas fonctionnels et relationnels ?

Pour moi, la première étape est de faire un travail intérieur. Il est important d’observer comment se déroulent nos relations amoureuses. Écouter et comprendre ses schémas sans se juger.

J’accueille souvent des personnes qui sont conscientes de leur façon de réagir, mais qui restent bloquées dans leurs scénarios de vie. Elles ont en effet créé des pensées négatives : « je suis tellement stupide », « je suis vraiment naïf.ve », « que suis-je donc ? Je me retrouve encore une fois dans le même type de relation », etc. Ces critiques nous éloignent de ce qui est bon pour nous. De plus, cette perception négative de soi va réduire notre amour-propre et limiter notre capacité à rebondir. Cette dernière, c’est notre aptitude à nous adapter. C’est notre possibilité de nous remettre sur pied après un événement douloureux. Un schéma c’est plus rigide. C’est une manière de revivre en boucle un évènement.

Lire aussi  Prostalim XR : Les dangers cachés à connaître

Ainsi, pour pouvoir avancer, il faut se demander à quoi sert ce schéma fonctionnel ou relationnel ? Nous nous tournons alors vers nos besoins : quel est le besoin non satisfait ?

“Peut-être que je m’entoure toujours de personnes fermées émotionnellement à cause de ma peur de l’intimité”, derrière cela, il s’agit peut-être d’un désir d’autonomie et d’indépendance. En le mettant en lumière, je peux l’exprimer et modifier les règles de la relation avec ma.on partenaire.

“Peut-être que je m’exprime avec agressivité et par des cris car je ne me sens pas entendu.e” Le besoin d’être compris et écouté n’est pas satisfait. À partir de là, je peux réfléchir à la meilleure façon de manifester ce que je ressens, de façon cohérente avec la relation.

Comment ne pas reproduire les mêmes schémas dans les relations amoureuses ?

Pexels

Fin

La relation est toujours liée à la communication. De soi à soi, puis à d’autres. Plus vous identifierez vos besoins, plus vous pourrez communiquer clairement, précisément et sainement avec votre partenaire. Prendre le temps de comprendre ses automatismes et les mettre en conscience ne sera plus une réaction incontrôlable. Cela vous demandera douceur et compassion envers vous-même. Avoir un schéma est très confortable, mais il est essentiel de suivre ce qui est bon pour soi, même si c’est difficile au début. Vous trouverez des relations plus épanouissantes en comprenant à quoi sert votre schéma.

 

Par Caroline Ferrand, psychopraticienne du réseau Médoucine.

Trouvez un psychopraticien dans votre région sur Médoucine

Lire aussi :

  • Les quatre dimensions du couple
  • 5 astuces pour désamorcer un conflit dans le couple
  • Relation toxique en couple : 7 étapes pour s’en sortir

Question 1 : Qu’est-ce qu’un schéma relationnel ?

Réponse : Un schéma relationnel est un modèle de relations qui se répète dans un couple et qui peut être à l’origine de conflits et de malentendus.

Question 2 : Quels sont les principaux schémas relationnels ?

Réponse : Les principaux schémas relationnels sont le schéma de la fusion, le schéma de la provocation, le schéma du sauveur et le schéma du martyr.

Question 3 : Quelles sont les meilleures manières d’éviter de reproduire les mêmes schémas ?

Réponse : Les meilleures manières d’éviter de reproduire les mêmes schémas sont de reconnaître et de comprendre leur existence, de communiquer ouvertement et de discuter de vos préoccupations, et de reconnaître et de respecter les besoins et les limites de l’autre.