share on:
Rate this post

L’Ayurveda, une science médicale ancestrale originaire d’Inde, offre une solution complète pour améliorer la santé et maintenir un équilibre physique, mental et spirituel. Une partie importante de l’Ayurveda est l’alimentation, qui peut jouer un rôle important dans l’amélioration de notre santé et de notre bien-être. Dans cet article, nous allons explorer comment choisir une alimentation qui s’adapte à votre dosha, selon l’Ayurveda. Nous discuterons des doshas et des aliments qui les soutiennent, ainsi que des aliments qui peuvent aider à maintenir un équilibre dosha. Enfin, nous partagerons des conseils pour intégrer des aliments sains dans votre alimentation quotidienne.

L’Ayurveda, médecine vieille de plusieurs siècles en Inde, peut se traduire par « science de la vie » en sanskrit. Il s’agit d’une médecine complète et holistique qui tient compte de l’être humain dans sa globalité (notre corps physique, nos émotions, notre mental et notre spiritualité). L’Ayurveda nous incite à utiliser notre bon sens, à apprendre à nous connaître, à nous accepter tel que nous sommes, et à adapter notre mode de vie, et notamment notre alimentation qui est notre premier médicament, en fonction de notre personne.

Les 5 Constituants

Chaque individu est unique, ce qui caractérise l’Ayurveda. Tous les êtres vivants sont composés des cinq éléments (air, éther, feu, eau, terre). Mais chacun ne possède pas les mêmes quantités d’air, de feu ou de terre.

Ces 5 éléments (pancha mahabhutas) font partie de 3 « doshas » ou grandes énergies qui contrôlent la vie. Il s’agit de Vata (air et éther), Pitta (feu et eau) et Kapha (eau et terre). Tout le monde a des proportions différentes de Vata, de Pitta et de Kapha, mais ce n’est pas le cas pour chaque personne.

C’est pourquoi il est important de comprendre ses doshas principaux en entrant dans l’Ayurveda. Ils sont définis avant la naissance et sont définitifs à l’âge adulte.

Quel est le dosha principal ?

Dès lors, votre constitution initiale et votre ou vos doshas dominants ne changent pas. Naturellement, un mode de vie inapproprié, en particulier en termes d’alimentation, peut conduire à une déséquilibration d’un ou plusieurs doshas, mais cela ne remettra pas en question votre constitution initiale.

Pour vous aider à déterminer votre ou vos doshas, je recommande toujours de demander conseil à un spécialiste en ayurveda, qui sera plus à même que les tests en ligne ou que les publications que vous trouvez, de déterminer avec précision votre constitution initiale et de vous fournir des conseils personnalisés en matière d’hygiène de vie et d’alimentation !

Vata

Si vous êtes constitués d’air et d’éther, avec des tonnes de projets et d’activités, vous risquez d’être à l’hyperactivité mentale et physique.

Lire aussi  Surmontez la fatigue post-opératoire : Conseils pour une récupération énergique après la pose d'un pacemaker

Afin d’apaiser cette énergie qui s’intensifiera avec le froid et le sec, vous devrez adopter une nourriture plus riche, chaude et lourde que ce que vous mangez habituellement, et surtout de le faire de façon régulière. Optez pour de la viande, des légumes cuits à l’huile, des soupes à l’huile de noix ou au ghee (beurre clarifié en ayurveda), du riz blanc, des graines de sésame et des épices chauffantes et réconfortantes,
comme la cannelle, le gingembre et le cumin. Évitez les crucifères, les aliments crus, les céréales complètes et les substances amères ou astringentes.

Pitta

Si vous êtes Pitta, votre élément est le feu, vous êtes dans l’activité, avez un métabolisme rapide, une bonne digestion, parfois trop active.

Il faut apaiser le feu en apportant des substances rafraîchissantes ou amères et en réduisant l’apport d’aliments chauds, en particulier pendant les périodes chaudes ou si vous voyagez. Le ghee est votre meilleur allié, pour vos légumes, sur vos tartines (pas grillées, pour ne pas ajouter de feu à votre alimentation), pour préparer tous vos aliments (dans du riz par exemple). Votre feu digestif est en général bon, il faut nourrir votre corps, les régimes et le végétalisme ne sont pas pour vous, il vous faut des protéines animales une fois par jour ou végétales deux fois par jour.

Le poisson peut être un peu chaud, optez plutôt pour la viande blanche. Si vous êtes déjà végétalien ou souhaitez le devenir, je vous conseille de vous faire guider et suivre par un conseiller en ayurveda.

Réduisez tout ce qui est acide (agrumes, vin surtout blanc et rosé) et piquant (épices comme le gingembre, le piment, la moutarde, ). L’amer est cependant une substance magique pour soigner Pitta. Vous en trouverez dans le curcuma (à limiter à une cuillère à café rase par jour), certains légumes, comme la roquette, l’endive, et des plantes ayurvédiques typiques que nous donnons en consultation.

Les substances rafraîchissantes comme le lait, le jus d’aloe vera, la noix de coco, les fruits (qui de plus sont sucrés et très bons pour Pitta) sauf les fruits exotiques, la coriandre, la menthe poivrée sont vos amies. Mangez et buvez, autant que possible à température ambiante ou refroidi (de l’eau bouillie refroidie par exemple).

Kapha

Si vous êtes de constitution Kapha, dont l’énergie est celle de la construction et de l’accumulation, vous avez peut-être tendance à accumuler et votre feu digestif n’est pas très actif.

La période de l’automne et du printemps, lorsque le temps est frais et humide, peut être difficile à gérer, avec une fatigue qui se fait sentir et des congestion des voies respiratoires peut-être. Il est nécessaire d’opter pour des aliments légers, surtout le soir et éventuellement faire un jeûne une fois par semaine. Limiter les aliments sucrés et gras et privilégier les substances piquantes (comme les épices telles que le gingembre, le piment, la moutarde) et amères (curcuma, roquette, etc.). Le miel est votre meilleur allié. Vous pouvez même commencer la journée avec un verre d’eau chaude avec une cuillère à café de miel, et éventuellement du citron et du gingembre.

Lire aussi  La méthode Mézières : la solution révolutionnaire pour la kinésithérapie ?

Toutes les substances telles que le fromage blanc, le lait, la charcuterie, le fromage doivent être évitées.

Vous pouvez en revanche manger des légumes grillés au four avec quelques herbes comme le thym et des épices (pâte de curry, piment, etc.).

De plus, il se peut que vous ne soyez pas régi par un dosha mais par deux. Dans ce cas, certaines substances sont à privilégier, par exemple :

– Si vous êtes Vata-Kapha ou Kapha-Vata : choisissez tout ce qui est réconfortant et chauffant : mangez chaud, buvez chaud, utilisez des épices comme le gingembre, le piment, la moutarde, qui piquent ! Évitez ce qui est refroidissant, comme l’aloe vera, la noix de coco, les glaces, l’eau ou les boissons trop froides.

– Si vous êtes Vata-Pitta ou Pitta-Vata : privilégiez les substances sucrées, les fruits notamment sous forme de compotes ou secs, le lait, le fromage blanc (de chèvre de préférence) qui sont à la fois gras et conviennent à Vata et rafraîchissants et conviennent à Pitta, oubliez les épices à part le curcuma en petite quantité qui conviennent rarement à Pitta et Vata à la fois.

– Si vous êtes Pitta-Kapha ou Kapha-Pitta : vos amis sont les substances amères, curcuma chaque jour, les endives et autres légumes amers et ceux qui vous apporteront de l’astringence (comme les courgettes).

Recettes d’aliments selon l’Ayurvéda

Vata : Ragout de poulet parfumé aux épices, accompagné d’amandes et d’abricots et servi avec du riz blanc.

Pitta : Plat de poulet et légumes (carottes, courgettes, épinards) relevé avec le mélange des 3 C (curcuma coco coriandre).

Kapha : Légumes du soleil cuits au four, assaisonnés de ½ cuillère à café d’huile d’olive et de piment.

Proposé par Clarisse Robinet, spécialiste en Ayurvéda du réseau Medoucine.

 

Quel est le dosha Pitta ?

Réponse: Le dosha Pitta est associé aux éléments de l’eau et du feu et est considéré comme le dosha de la transformation. Il est associé à la digestion, à la métabolisation et à la production d’énergie.

Quel type d’alimentation est recommandé pour le dosha Pitta ?

Réponse: Les aliments recommandés pour le dosha Pitta sont ceux qui sont frais, légers, non acides, non piquants et non épicés. Les aliments qui sont considérés comme bénéfiques pour le dosha Pitta sont les légumes et les fruits frais, les grains entiers et les légumineuses, et les herbes et les épices légères.

Quelles aliments devrait-on éviter si l’on a un dosha Pitta ?

Réponse: Les aliments à éviter si l’on a un dosha Pitta sont les aliments trop acides, piquants, épicés, salés et épicés, ainsi que les produits laitiers et les aliments transformés. Les aliments à éviter comprennent également les viandes rouges, le porc, les aliments frits et les aliments riches en sucre.