share on:
Rate this post

Le deuil est un processus naturel qui nécessite souvent du temps et des efforts pour trouver le bon chemin. Bien que ce processus soit souvent long et difficile, il est possible de le traverser plus facilement et plus rapidement avec l’aide d’un professionnel qualifié. L’hypnose est l’un des outils les plus puissants et les plus efficaces qui peut être utilisé pour aider à faire face à un deuil. Cet article explorera comment l’hypnose peut aider à faire un deuil et expliquera les avantages et les inconvénients de cette approche. Enfin, nous aborderons les principaux facteurs à prendre en compte lors du choix d’un thérapeute et comment vous pouvez bénéficier des bienfaits de l’hypnose pour faire face à un deuil.

Sanglots, dépression, tristesse : la perte d’un être cher peut être un véritable bouleversement lorsqu’elle survient. Le deuil, une étape incontournable pour accepter la mort, est une période douloureuse mais pas impossible. Il peut être bénéfique de reconnaître le besoin d’un soutien durant cette épreuve, et l’hypnose peut être un excellent allié. Belen Canovas nous explique ce que signifie le deuil et comment l’hypnose peut nous aider.

Contenu de l'article :

Hommage au XXIe siècle

Beaucoup d’entre nous se sont retrouvés face à la perte d’un être cher. Et bien que le deuil prenne du temps, notre société ne nous autorise pas souvent à prendre ce temps. Porter le deuil dans le sens traditionnel du terme n’est plus d’actualité. La pudeur est souvent à l’origine du silence qui empêche les endeuillés d’exprimer leur chagrin. La mort est presque devenue un sujet tabou. Il arrive également que les proches, qui sont très attachés, attendent que la personne en deuil passe à autre chose après un certain temps. Néanmoins, il n’y a pas de règles fixes sur la façon dont les choses doivent se dérouler. Nous sommes tous différents et vivons la douleur d’une manière propre. Certains ont besoin de plus de temps, d’autres de dialogue. Cependant, un schéma se dégage dans la plupart des cas.

Lire aussi  Les bienfaits de l’hibiscus

Cheminement du deuil

Le deuil n’est pas une fin en soi, et même si nous nous remettons de la perte, celle-ci a eu un impact durable sur notre vie. Le Docteur Christophe Fauré, spécialisé dans l’accompagnement des personnes en deuil, le décrit à travers 4 étapes :
– Le choc / le déni : là où nous avons besoin d’avoir des preuves pour accepter ce qui s’est passé. Une période qui commence tout de suite après la perte.
– La fuite / la recherche : le besoin de s’occuper et de se noyer dans le travail pour passer le temps.
– La phase de déstructuration : une étape qui peut survenir des mois après les funérailles et se caractérise par des sentiments forts tels que la déprime, la douleur, la colère ou encore des crises de larmes.
– La phase de restructuration : où l’on se redéfinit en fonction des autres et de la société, par exemple une femme qui passerait du statut d’épouse à celui de veuve.

Repérer les signes d’un deuil trop difficile

Il n’existe pas de limite de temps, chaque personne a son propre processus de deuil et c’est une chose à prendre en compte. Mais si la situation ne s’améliore pas, que les proches sont moins présents, que la peine ne s’atténue pas et que les larmes sont toujours fréquentes, ou si l’on éprouve une forte culpabilité, il peut être nécessaire de se faire accompagner. Des écoutes, une reconnaissance de la douleur et une aide vers l’acceptation sont alors nécessaires pour avancer. Certaines personnes viennent en thérapie car elles souffrent d’un deuil depuis plus de 20 ans. D’autres pensent venir pour une seule personne mais font en fait le deuil de plusieurs. Il n’y a pas de signes ni de profil type, mais ce qui est certain, c’est que si l’on est incapable de dépasser la phase de déstructuration, c’est qu’il y a un blocage et que l’on a besoin d’un soutien pour passer à la restructuration.

Lire aussi  Mon témoignage bouleversant : Ma lutte contre la thyroïdite de Quervain

L’hypnose, un soutien précieux

L’hypnose joue un rôle de premier plan dans le soutien apporté lors d’un deuil. Cette thérapie peut être mise en œuvre à différents niveaux, en fonction de la phase du deuil dans laquelle on se trouve.
Pour comprendre le mode d’action de l’hypnose, il faut d’abord saisir comment l’esprit réagit face à un deuil. En effet, avant le décès, la personne fait partie du monde extérieur. Le deuil consiste à intégrer cette personne à l’intérieur de soi. Au début, la personne défunte reste extérieure et on a tendance à la conserver près de soi par l’intermédiaire d’objets, de photos, de vêtements, etc. Petit à petit, ces éléments conservés s’estompent et c’est le trajet naturel d’un deuil. Nous intégrons le défunt en nous à travers des souvenirs et des sentiments.

C’est ici qu’intervient l’hypnose, pour nous aider à cicatriser de la manière la plus saine et la moins douloureuse. L’hypnose sollicite nos ressources intérieures et extérieures dans ce but.

« Lors d’une séance d’hypnose sur le deuil, je fais la jonction entre le défunt et mon patient, et je procède à l’exercice adapté. Tout dépend des perceptions et convictions de chacun, s’il s’agit d’un vrai dialogue ou d’un acte symbolique provenant de notre inconscient, le procédé et le résultat sont les mêmes. C’est l’aspect dévoilateur de l’expérience qui prévaut », explique Belen Canovas.
Parfois une seule séance est suffisante, d’autres fois il en faudra plusieurs. Nous ne sommes pas tous égaux et aussi réceptifs à ce type de thérapie. Néanmoins, l’hypnose a démontré qu’elle constituait un formidable soutien pour les personnes en deuil. Elle permet à notre inconscient de saisir ce qui s’est passé, de traverser les différentes phases et surtout d’accepter ce changement.

La clé d’un « deuil réussi » réside dans l’acceptation que les choses ont changé et l’hypnose, en contact direct avec l’inconscient, agit plus efficacement à cet effet.

Par Belen Canovas, hypnothérapeute recommandée du réseau Medoucine.com

1. Qu’est-ce que l’hypnose et comment peut-elle aider à faire un deuil ?

Réponse : L’hypnose est une méthode de relaxation qui peut aider à traverser un deuil en permettant à la personne de gérer le stress et de mieux prendre conscience des émotions et des sentiments reliés au décès d’un être cher. En utilisant des techniques d’hypnose, la personne peut apprendre à mieux gérer ses sentiments et à trouver des moyens de les exprimer de manière constructive.

2. Quels sont les bienfaits de l’hypnose pour le deuil ?

Réponse : L’hypnose peut aider à soulager les symptômes de deuil tels que la tristesse, l’anxiété, le sentiment de vide et la perte de sens. Elle peut aussi aider à réduire la douleur physique et émotionnelle associée au deuil et à réduire l’intensité des souvenirs douloureux. Enfin, elle peut aider à trouver des moyens de communiquer avec le défunt et à lâcher prise des souvenirs et des émotions qui sont liés à la perte.

3. Quels sont les risques de l’hypnose pour les personnes deuillantes ?

Réponse : Bien qu’il n’y ait pas de risques connus liés à l’utilisation de l’hypnose pour le deuil, il est important de trouver un praticien qualifié pour s’assurer d’une prise en charge appropriée et sécuritaire. Certaines personnes peuvent également réagir négativement à l’hypnose et pourraient ressentir de l’anxiété ou de l’agitation si elle est mal utilisée ou non adaptée aux besoins spécifiques de la personne.