share on:
Rate this post

L’envie fréquente d’uriner pendant la nuit peut être frustrante et gênante. Si vous vous réveillez plusieurs fois par nuit pour uriner, vous vous demandez peut-être si c’est normal. Dans cet article, nous explorerons le sujet de la miction nocturne et examinerons les causes et les traitements possibles pour le soulager. Nous discuterons également des mesures préventives que vous pouvez prendre pour limiter les réveils nocturnes et obtenir une nuit de sommeil réparatrice.

Vous vous réveillez en pleine nuit pour aller aux toilettes ? Est-ce si normal que cela de se lever fréquemment la nuit pour pipi ?
La nycturie est le terme médical employé pour parler du fait d’uriner en excès la nuit. Mais à partir de combien de fois par nuit faut-il parler d’envies d’uriner fréquentes ? Découvrez-le sans plus attendre.

1- Élimination des déchets par uriner :

Lorsque le corps élimine les déchets, il produit de l’urine. Pendant le sommeil, l’organisme fabrique une urine plus concentrée et moins en quantité que pendant la journée. C’est pourquoi nous pouvons tenir 6 à 8 heures sans envie d’uriner la nuit.

Se réveiller plus de deux fois la nuit pour aller uriner est considéré comme trop fréquent. En effet, plus de 2 réveils signalent une nycturie. Cela peut révéler un mode de vie inadéquat ou une pathologie.

Lire aussi  Témoignage d'une opération du ptosis : mon expérience

 

Est-il normal de se réveiller plusieurs fois la nuit pour uriner ?

Pexels

2- Quels sont les facteurs qui provoquent la nycturie ?

Les raisons peuvent aller d’un mode de vie inadéquat à un signe indiquant une maladie possible :

  • Consommer des liquides en excès avant de se coucher.
  • Une femme enceinte peut exercer une pression sur la vessie.
  • Les effets secondaires d’un traitement médicamenteux.
  • Diverses affections de la prostate et de la vessie : hypertrophie de la prostate, cancer, prolapsus vésical, hyperactivité vésicale…
  • Indice de diabète.
  • Indication d’une baisse d’énergie des reins en médecine chinoise.

Dans tous les cas, avant de s’inquiéter, il est préférable de consulter un médecin en cas le moindre doute.

 

Réveil nocturne pour aller aux toilettes

Unsplash

Comment remédier à la nycturie de manière naturelle ?

En cas de nycturie provoquée par une mauvaise habitude, il est conseillé d’éviter de boire des liquides 2 heures avant le coucher.

Si vous prenez des médicaments ayant des effets secondaires, il est préférable de demander à votre médecin à quel moment de la journée le traitement peut-être pris pour éviter cela.

Si vous souffrez d’une maladie, nous vous conseillons de consulter un spécialiste.

Dans les autres cas, le déséquilibre énergétique est peut-être à l’origine de l’excès de micturition nocturne. La médecine traditionnelle chinoise peut vous aider à réguler ce symptôme, il est donc recommandé de consulter un professionnel.

par Joëlle Delille Venco, praticienne en médecine traditionnelle chinoise recommandée du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien de MTC sur Medoucine.com !

Vous pouvez également lire :

  • Comment mettre fin aux mictions nocturnes grâce à l’hypnose ?
  • Connaître son chronotype : un outil efficace pour optimiser son sommeil
  • Les bienfaits des fleurs de sureau
Lire aussi  Les dents brûlent-elles lors de la crémation ?

Quelle est la cause principale du besoin fréquent d’uriner la nuit ?

Réponse :

La cause principale du besoin fréquent d’uriner la nuit est généralement liée à un dysfonctionnement de la vessie, à une infection des voies urinaires ou à une consommation excessive de liquides avant le coucher.

Y a-t-il des moyens de réduire le besoin fréquent de se lever la nuit pour uriner ?

Réponse :

Oui, il existe des moyens de réduire le besoin fréquent de se lever la nuit pour uriner. Ces méthodes comprennent le maintien d’une alimentation saine, l’arrêt de la consommation excessive de liquides avant le coucher, l’utilisation de produits médicaux pour réduire l’enflure des voies urinaires et l’utilisation d’exercices spéciaux pour renforcer les muscles du plancher pelvien.