share on:
Rate this post

Les huiles essentielles sont des produits naturels très populaires, car elles sont connues pour leurs nombreuses propriétés bénéfiques. L’huile essentielle de ravintsara est une huile aromatique très puissante qui peut être utilisée pour un large éventail de bienfaits, et son utilisation est très simple. Dans cet article, nous allons examiner les bienfaits de l’huile essentielle de ravintsara ainsi que les moyens d’en tirer le meilleur parti. Nous verrons comment l’utiliser pour améliorer notre santé et notre bien-être, ainsi que les différentes façons dont elle peut être utilisée. Enfin, nous discuterons des précautions à prendre lors de l’utilisation de l’huile essentielle de ravintsara.

Avec l’arrivée de l’hiver, les maux qui en découlent ne tardent pas, notamment des affections des voies respiratoires supérieures. Grippes, rhumes, bronchites… l’huile essentielle (HE) de Ravintsara est un des remèdes privilégiés pour lutter contre ces maux hivernaux, mais pas seulement. Elle est aussi un puissant antibactérien grâce à la présence de 1,8-cinéole, plus communément appelé eucalyptol.

Explorons maintenant la plante Ravintsara, ses propriétés, et voyons comment l’utiliser.

Cinnamomum camphora et 1,8-cinéole

Cette plante appartient à la famille des Lauraceaes. Ravintsara (son nom vernaculaire) en malgache signifie « feuille bénéfique ». Cette appellation a probablement conduit à certaines confusions et erreurs fréquentes. Aussi connu sous le nom de camphrier de Madagascar, il est originaire d’Asie. En Chine, au Japon ou au Vietnam, la même plante possède des avantages thérapeutiques distincts. Cela est dû aux propriétés biochimiques de la plante qui changent selon le sol où elle est cultivée ainsi qu’à la période de sa cueillette. Le camphrier du Japon est riche en camphre alors que celui de Madagascar est riche en 1,8-cinéole et contient des traces de camphre.

Lire aussi  Les ulcères de Hunner : une douleur insupportable

Pexels

Son histoire est très complexe à retracer. Selon certains, cette plante aurait été introduite par Marco Polo au XIIIe siècle, pour d’autres ce serait au cours du développement de l’industrie du celluloïd (première matière plastique utilisée entre autres pour la fabrication des pellicules dans l’industrie cinématographique) à la fin du XIXe siècle.
Elle est actuellement exploitée à Madagascar et en Australie en raison des bienfaits de ses feuilles. Elles sont utilisées sur l’île par infusion, pour les grands et les petits dans le traitement de nombreuses infections et pour augmenter les capacités immunitaires. Il est important de ne pas se fier uniquement au nom vernaculaire, mais de bien vérifier sa dénomination latine, ce qui s’applique à toutes les huiles essentielles.

Les avantages de l’huile essentielle :

Cette huile est très appréciée pour sa forte concentration en 1,8-cinéole (60 à 65%). Ce composant lui offre des effets antiviraux, antifongiques, immunostimulants, expectorants, anti-inflammatoires et neurotoniques. Son usage est sans danger à des doses physiologiques, cependant des précautions s’imposent : chez la femme enceinte et allaitante, ou encore chez les enfants de moins de 30 mois (diluer l’huile essentielle dans une huile végétale à raison de 50%). Les personnes épileptiques ou asthmatiques doivent se méfier de la présence de 1,8-cinéole.

Pexels

Comment s’en servir :

Afin de se préparer à l’arrivée de l’hiver ou lors des premiers symptômes d’un rhume, il est possible de se servir de cette huile essentielle selon les méthodes suivantes :

Diffusion:

Elle est censée aider ceux qui ont du mal à s’assumer ou qui doutent, et est utilisée à titre préventif pour l’hiver en raison de ses propriétés antibactériennes.

Lire aussi  Avis sur Nutrof Total : Boostez votre santé oculaire avec ce complément alimentaire !

Sur un mouchoir :

2 gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir pour être respirées en profondeur.

En utilisant un diffuseur par nébulisation :

Conformez-vous à la posologie selon le modèle. Par séance de 10 minutes.

Par inhalation humide :

2 gouttes dans un bol d’eau bouillante.

Application cutanée

C’est la méthode la plus efficace pour cette huile essentielle ! Pas besoin d’être membre de la noblesse.

Prévention :

4 gouttes d’huile essentielle mélangées à de l’huile végétale appliquées sur la partie interne des poignets le matin.

Traitement :

Sur les plis intérieurs des poignets, déposez 4 gouttes pures, frottez vos poignets ensemble et respirez. Cette technique combine inhalation et absorption par voie cutanée de l’huile essentielle. Si vous l’utilisez de façon continue, mélangez l’huile essentielle avec 4 gouttes d’huile végétale.

Pexels

Par ingestion

Principalement pour le traitement curatif.

Pour les rhumes, la grippe et autres états similaires :
Mettre une goutte diluée dans de l’huile végétale ou du miel, sous la langue, 3 à 5 fois par jour.
Une fois administrée, bien mélanger la salive à l’huile dans le palais.

Combiner:

Cette huile essentielle fonctionne très bien seule. Il est possible de la combiner avec d’autres essences pour obtenir des effets supplémentaires.

Pour purifier l’air d’une pièce, cette huile peut être associée à une huile d’agrumes, par exemple :
HE Ravintsara (Cinnamomum camphora ct Cinéole)
HE Citron (Citrus limonum)

Erreur courante concernant le Ravensara Anisata

Ce « camphrier malgache » est parfois assimilé à « Ravensara Anisata », malgré leurs propriétés thérapeutiques différentes.

Instructions d’utilisation

Il est important de vérifier le nom latin (Cinnamomum camphora ct. Cinéole) de l’huile essentielle, et non seulement le nom vernaculaire (Ravintsara). CT désigne le chémotype, et est un gage de qualité pour toutes les huiles essentielles, car il garantit leur concentration en principes actifs.

Par Gilbert Wokalek, naturopathe diététicien recommandé du réseau Médoucine.

Trouvez un naturopathe recommandé près de chez vous sur Médoucine.com.

Lisez aussi :

  • Équilibrer toutes les facettes de sa féminité grâce aux huiles essentielles
  • 5 huiles essentielles pour lutter contre les problèmes ORL
  • Nos huiles de saison : les 4 huiles essentielles du mois de mars

Quel est le principal bienfait de l’huile essentielle de Ravintsara ?

Réponse: L’huile essentielle de Ravintsara est considérée comme un puissant anti-viral et antiseptique, ce qui en fait un excellent remède pour les infections respiratoires et les maux de gorge.

Comment puis-je utiliser l’huile essentielle de Ravintsara ?

Réponse: L’huile essentielle de Ravintsara peut être appliquée sur la peau, inhalée directement à partir d’un flacon ou d’un diffuseur, ou ajoutée à un bain. Elle peut également être mélangée à une huile végétale et appliquée sur la peau.

Quelle est la meilleure façon d’utiliser l’huile essentielle de Ravintsara ?

Réponse: La meilleure façon d’utiliser l’huile essentielle de Ravintsara est de la mélanger à une huile végétale et de l’appliquer sur la peau. Cependant, elle peut également être inhalée directement à partir d’un flacon ou d’un diffuseur ou ajoutée à un bain.