share on:
Rate this post

Le cerveau humain est un instrument puissant et complexe qui a le pouvoir de se reprogrammer et de modifier ses habitudes et ses comportements. Les neuroscientifiques ont découvert que le cerveau a besoin de 21 jours pour réellement être reprogrammé. Mais pourquoi? Dans cet article, nous allons examiner en détail ce que cela signifie et pourquoi il est important de comprendre ce concept pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau humain. Nous examinerons également les avantages et les inconvénients de cette théorie et comment elle peut être utilisée pour la reprogrammation.

Impact des émotions et pensées sur nos vies

Des études scientifiques démontrent que nos sentiments, nos émotions ont un effet important sur nous, à la fois sur le plan physique et psychologique.

Bien-être, accomplissement des objectifs, équilibre de vie… Tout commence avec les impulsions que nous créons avec notre cerveau. Si nous nous focalisons sur le négatif de notre vie, envisager le positif devient alors impossible !

Cela a un impact sur les opportunités, le courage de s’engager et l’espoir de changer les choses. De plus, nos pensées et émotions suscitent une multitude de réponses chimiques et hormonales qui affectent notre corps. Si nous persévérons dans nos idées et émotions négatives, nous créons des déséquilibres qui peuvent mener à des maladies graves si nous n’agissons pas pour enrayer le processus.

Lire aussi  Le CBD peut-il faire échouer un test urinaire de dépistage de drogue ?

21 jours nécessaires pour reprogrammer son cerveau

David Casolato – Pexels

Comment rééduquer notre cerveau ?

Comment réussir à sauver notre cerveau ? : en le reprogrammant durablement pour orienter nos pensées vers le positif.

Pour éliminer ses émotions erronées, la solution consiste à adopter un système de pensées, d’émotions et d’expressions « positives ». Pratiquement, cela signifie que nous devrions toujours s’exprimer et penser positivement, à l’égard des autres et de soi-même.

C’est l’un des principes fondamentaux des 4 accords toltèques, le premier pour être précis. Même si nous ne vivons pas dans un monde imaginaire, la pensée positive et les émotions positives ne visent pas à effacer une partie de la réalité. Elles nous permettent cependant de nous tourner vers ce qui est positif ou pourrait l’être davantage. C’est à ce niveau, de manière neuronale et émotionnelle, que nous faisons une différence radicale pour notre bien-être.

3 actions clés pour accompagner notre cerveau vers un état positif.

1/ Transformer ses croyances limitantes en croyances bénéfiques :

  • Exemple d’croyance limitante : je ne peux pas y arriver, je n’ai pas les compétences pour le faire.
  • Exemple de croyance bénéfique : je sais que je peux donner le meilleur de moi-même pour atteindre cet objectif.

2/ Établir des objectifs progressifs.

Par exemple :

  • Ne pas dire : « je veux arrêter de fumer ».
  • Mais plutôt : « pour mon bien-être, je choisis de m’engager dans un changement de mon quotidien de fumeur ».

Dans ce cas précis, on remplace le mot négatif arrêter par une pensée positive.

3/ Remplacer ses émotions, pensées et observations négatives par des positives.
Exemple :

  • Émotion : « ce qui me fait peur/me fatigue/… » en « ce qui me donne de l’envie/de l’énergie/… »
  • Jugement : « ce qui me déplaît » en « ce qui me plairait davantage »
Lire aussi  Vivre avec un kyste de la glande pinéale: Témoignages et perspectives

L’objectif est de remplacer la partie négative de sa formulation par du positif.

Pourquoi notre cerveau a besoin de 21 jours pour être reprogrammé ?

Juan-Pablo Serrano-Arenas – Pexels

Consolider une routine positive pendant 21 jours, soit 3 semaines

Quelle est la meilleure façon d’ancrer une habitude qu’un rituel quotidien ?

Je vous propose ici un exercice de développement personnel que vous pourrez trouver dans la littérature sous le nom des 3 actions, émotions, pensées par jour.

Au cours des trois prochaines semaines, le cerveau apprend et s’adapte grâce à la répétition. En effet, les recherches en matière de neurosciences ont démontré qu’en répétant un exercice chaque jour pendant 21 jours, l’activité du cerveau est modifiée de manière positive. Pour parvenir à ces résultats satisfaisants, le mieux est de s’accorder un moment quotidien pour soi-même et de s’y tenir. Jean-Paul Gustin, psycho-praticien de Corbas, recommandé par le réseau Medoucine, vous invite à lire ses articles : « L’auto-sabotage ou comment s’interdire de vivre » ; « L’hypnose : au-delà des idées reçues » et « Apprendre à gérer ses peurs avec la PNL et l’hypnose ».

Quelle est la raison pour laquelle notre cerveau a besoin de 21 jours pour être reprogrammé ?

Réponse :

Il est scientifiquement prouvé que notre cerveau a besoin de 21 jours pour être reprogrammé car c’est l’intervalle de temps nécessaire pour développer de nouveaux schémas neuronaux et pour intégrer de nouvelles habitudes et comportements.

Comment notre cerveau est-il reprogrammé ?

Réponse :

Notre cerveau est reprogrammé en répétant de nouvelles pensées et en modifiant nos comportements et nos habitudes pour les adapter à nos nouvelles croyances. Cela peut prendre un peu de temps et de pratique, mais à la fin, nous pouvons réussir à changer nos schémas neuronaux et à intégrer de nouvelles habitudes positives.