share on:
Rate this post

Les émotions sont une partie fondamentale de la vie, mais lorsque ces émotions deviennent trop intenses et s’accumulent rapidement, le corps et l’esprit peuvent dire stop. Les trop-pleins émotionnels peuvent être une source de stress et de tension qui peuvent affecter la santé physique et mentale. Dans cet article, nous aborderons le sujet du S.O.S. trop-plein émotionnel, en expliquant comment et pourquoi cela se produit, et quelles sont les stratégies pour y remédier. Nous aborderons également le rôle des professionnels de la santé mentale et des thérapies dans la gestion des trop-pleins émotionnels. Enfin, nous examinerons les avantages de prendre le temps de s’occuper de soi et de faire des pauses productives pour réduire le stress.

Votre corps vous avertit-il d’un STOP ? Des douleurs articulaires, des maux de tête constants, des tremblements, une fatigue chronique, des émotions incontrôlables et une incapacité à prendre des décisions. Voilà ce que vous pouvez sentir quand vous êtes trop occupé et que vos émotions s’emballent. Clarisse Robinet, spécialiste en ayurvéda et recommandée par le réseau Médoucine, vous aide à comprendre les signaux de votre corps.

Identifiez les signaux d’un trop-plein d’émotions

S.O.S. trop-plein émotionnel, quand notre corps dit stop !

Nous possédons à la fois un héritage inné et acquis en matière d’émotions. Les traumatismes et les charges émotionnelles de nos ancêtres, qu’ils soient physiques ou karmiques, nous parviennent sous forme de douleur silencieuse et plus difficile à gérer.

Les événements éprouvants qui traversent notre enfance contribuent également à rehausser notre niveau émotionnel. Les demandes de la famille et de la société à cacher certaines émotions, souvent les plus inconfortables, ne les empêchent pourtant pas d’être présentes.

Lire aussi  Les dangers potentiels de Synapsyl : ce que vous devez savoir

Parfois, pour ne pas tout laisser sortir, on dissimule une émotion derrière une autre. Une de mes patientes a récemment admis qu’elle ne s’était jamais mise en colère, mais qu’elle éprouvait de la tristesse.
Dès que vous avez du mal à nommer vos émotions, à les mélanger avec vos sensations, à vous sentir oppressé, à avoir des troubles du sommeil et à ne plus vous reconnaître, c’est le moment de faire le point ou tout au moins de faire une pause.

Reliez-vous de nouveau avec votre corps et vos désirs

S.O.S. trop-plein émotionnel, quand notre corps dit stop !

La première étape consiste donc à dire STOP avant que le corps ne vous lâche. Avec la méthode CURE, que je pratique et enseigne, nous apprenons à nous réunir à nouveau avec notre corps, en premier lieu avec nos sensations. Les méthodes proviennent du yoga, de l’ayurveda et d’autres méthodes qui nous permettent de reprendre le contrôle de notre corps, à travers la respiration, les sensations et les désirs.

Identifiez vos sentiments et apprenez à les choisir

S.O.S. trop-plein émotionnel, quand notre corps dit stop !

Une étape fondamentale est de retrouver le lien avec ses émotions, de les différencier, de les nommer, de les sélectionner et de les éliminer. Les soins corporels et les plantes ayurvédiques sont des outils précieux dans ce processus de compréhension de nos émotions, pour les reconnaître, les accepter, les préserver ou les évacuer.

La méthode CURE et d’autres méthodes thérapeutiques brèves vous accompagnent pendant 5 à 10 séances. Elle vous apprend à reconnaître ces moments à la limite du burn-out émotionnel et à mettre en place les techniques qui vous conviennent pour les affronter.

Lire aussi  Quels sont les bienfaits de l'urucum en parapharmacie ?

Par Clarisse Robinet, consultante en ayurvéda et recommandée du réseau Médoucine.

A lire également :

  • Hypersensible ? 10 signes pour le savoir

Question 1: Quelles sont les principales causes d’un trop-plein émotionnel ?

Réponse 1: Les principales causes d’un trop-plein émotionnel sont le stress, l’anxiété, la dépression, le manque de sommeil et la surcharge de travail.

Question 2: Quelles sont les conséquences d’un trop-plein émotionnel ?

Réponse 2: Les conséquences d’un trop-plein émotionnel peuvent inclure des problèmes de santé mentale et physique, tels que la fatigue, l’irritabilité, les maux de tête, la tension musculaire, la difficulté à se concentrer et à prendre des décisions, et des problèmes de sommeil.

Question 3: Quelles sont les solutions pour gérer un trop-plein émotionnel ?

Réponse 3: Les solutions pour gérer un trop-plein émotionnel peuvent inclure la pratique de la relaxation, l’exercice, la méditation, la médication, le yoga, la nutrition saine, et l’obtention d’un soutien professionnel, si nécessaire.