share on:

Le secteur des soins infirmiers possède en son sein des agents hospitaliers pour des missions données. Souvent, la fonction des agents de santé hospitaliers est exercée dans les hôpitaux pour donner des soins aux patients. Leur rôle est indispensable dans le respect des règles d’hygiène des hôpitaux pour éviter toute infection et transmission de maladie. Ils sont inévitables pour des soins de qualité dans les différentes structures en charge de la santé. Faisons un tour sur les rôles qu’ils jouent.

 

Soins infirmiers : quel est le rôle des agents hospitaliers ?

L’agent de santé hospitalier  qui  prodigue des soins infirmiers est appelé pour les missions dans le secteur de la santé. Au sein du service hospitalier, il s’occupe du nettoyage et de la désinfection des chambres des patients.

De plus, l’entretien des blocs opératoires, des ambulances sont à leur charge. Plus loin dans leur rôle, ils mettent les nouveaux patients dans de meilleures conditions dans des chambres bien entretenues.

soins infirmiers

 

Soins infirmiers : le cas d’un aide-soignant

En parlant de soins infirmiers, on ne peut se passer de l’agent aide-soignant du domaine du secteur de la santé. En effet, ce dernier travaille d’habitude à l’hôpital ou dans les maisons d’accueil. À ce niveau, il s’occupe de l’hygiène et du bien-être physique et moral des patients.

Ils sont pour la plupart appelés à :

• Recevoir les patients, les disposer et les déplacer ;
• Assister au lever et au coucher des patients ;
• Assister à la toilette, à l’habillement, à la marche des patients ;
• Dresser les lits aux patients ;
• Une collaboration à des soins infirmiers.

Sous le contrôle d’une infirmière, le soignant est tenu de respecter strictement les règles d’hygiène et doit assister le patient sur le plan psychologique. Toute inquiétude constatée par le soignant quant à l’état de santé du patient doit être transmise à l’équipe médicale pour une prise en charge ultérieure.

Lire aussi  Réveiller à 5 heures du matin pour se réveiller spirituellement

 

Soins infirmiers : le rôle d’un anesthésiste

L’anesthésiste intervient également dans les soins infirmiers. En effet, c’est un agent souvent présent au bloc opératoire pour faire face à la douleur des patients. Ses compétences en chimie sont donc indispensables pour préparer et introduire des produits anesthésiants, voire une anesthésie générale selon l’opération.

Lors d’une opération ou d’autres interventions diverses, il est sollicité pour réduire la douleur du patient. Selon les cas, il peut choisir une anesthésie locale (la partie concernée) ou générale (tout le patient).

Il est à noter qu’avant toute opération, l’anesthésiste s’enquiert si possible de certaines affections du patient. Toutes ces étapes font l’objet du choix de la qualité et de la quantité des produits à administrer. Pendant l‘opération, l’anesthésiste surveille le réveil du patient après l’introduction de la solution.

 

Soins infirmiers : rappelons quelques rôles d’un agent de stérilisation

En soins infirmiers, le principal acteur de la propreté est l’agent de stérilisation. Il effectue la désinfection de tout le matériel médical d’un hôpital ou d’une clinique. Il est en amont et en aval des opérations de récupération d’un patient.

Il est appelé à désinfecter tous les instruments utilisés pour une opération terminée. Ensuite, il nettoie le lieu de l’opération pour la réinstallation d’un nouveau patient. Il convient de rappeler qu’il est de la responsabilité du responsable de la stérilisation de choisir la méthode de stérilisation appropriée pour chaque opération.

 

Les conditions de travail d’un agent de santé hospitalier

Les conditions de travail du personnel du secteur de la santé restent une préoccupation majeure des acteurs concernés. Les agents hospitaliers bénéficient de la protection sociale de leur employeur et de l’égalité professionnelle.

Lire aussi  La spiruline danger : quels sont les risques pour la santé

De plus, pour les motiver à bien remplir leur mission, ils reçoivent des primes, des vacances et un jour de congé. Le suivi de la gestion de leur carrière et la formation sont également des éléments qui les motivent.
Il faut rappeler que les conditions de travail des agents de santé hospitaliers ne sont pas sans inconvénient.

En effet, des études ont montré que leur développement a été brièvement ralenti en raison de l’indisponibilité de certains éléments de prise en charge. Il s’agit notamment des horaires décalés, de la pression temporelle sur le rythme et la qualité du travail. Il en résulte des travailleurs fatigués physiquement et moralement.

 

Les qualités d’un agent de santé hospitalier

Techniquement, il faut être capable de maîtriser et de respecter les mesures d’hygiène et de propreté pour exercer ce métier. Il est également nécessaire d’avoir des compétences comportementales de sympathie, de sagesse et de ténacité corporelle.

Vous devez également développer votre capacité à travailler en équipe. Comme dans la plupart des secteurs médicaux, l’agent de santé hospitalier doit savoir garder le secret professionnel.

L’agent de santé hospitalier est généralement employé dans des établissements du secteur public et du secteur privé. Ils sont employés dans : les hôpitaux, les dispensaires, les centres de soins infirmiers, les maisons de retraite, les cliniques privées, etc.

 

Quelle formation pour le métier d’agent de santé hospitalier ?

Pour devenir agent hospitalier, vous devez suivre une formation digne. Cependant, il faut essentiellement préparer un CAP de propreté et d’hygiène en 2 ans après la 3e. Vous pouvez également préparer le baccalauréat professionnel hygiène, propreté et stérilisation, 2 ans après le CAP.

L’obtention du bac professionnel permet d’accéder directement à des postes d’encadrement. Globalement, les rôles essentiels des agents de santé hospitaliers sont le nettoyage, la désinfection et les soins aux patients.

Ils sont au cœur des opérations de soins données pour sauver la vie des patients. Pour bien accomplir cette tâche, il faut développer des compétences comportementales.