share on:
Rate this post

Un grand nombre de personnes souffrent de fatigue chronique et cherchent des moyens de surmonter cet état. La fatigue chronique peut affecter votre qualité de vie et votre capacité à accomplir des tâches quotidiennes. Cet article a pour but de vous aider à vaincre la fatigue chronique en vous fournissant des informations sur les causes et les traitements possibles. Nous examinerons différentes méthodes naturelles et médicamenteuses qui peuvent aider à soulager la fatigue chronique et à vous permettre de retrouver la forme. Nous vous expliquerons également comment mener une vie plus saine et plus active pour vous aider à surmonter la fatigue chronique.

Le manque d’énergie et la fatigue anormale

Vous êtes souvent exténué et ne parvenez pas à retrouver votre énergie ? Vous trouver la cause peut être difficile, mais c’est le premier pas pour vous aider. Michel Pereira, naturopathe et réflexologue du réseau Medoucine, vous guide dans l’identification de la source de votre asthénie.

Distinguer une fatigue “normale” et une fatigue anormale ou “asthénie”

Une certaine fatigue est normale lorsqu’elle est provoquée par un effort physique ou mental intense, un stress émotionnel, un surmenage ou une pénurie de sommeil. Elle disparaît généralement après un repos adéquat. Cependant, si la fatigue ne s’estompe pas ou revient fréquemment, on parle alors d’asthénie. Cette forme anormale de fatigue provoque une sensation désagréable et pénible d’incapacité à mener à bien ses tâches quotidiennes.

Si ces symptômes persistent durant plus de 6 mois, on parle d’asthénie chronique.

La fatigue : une plainte courante

La fatigue est un motif de consultation médicale très fréquent chez les femmes et les hommes. 10 à 25 % des patients qui consultent un médecin généraliste se plaignent d’asthénie et 6 à 7 % viennent essentiellement pour ce motif.

Fatigue psychique, fatigue physique ou les deux ?

La fatigue peut être liée à des facteurs psychiques (dépression, anxiété, troubles de la personnalité, etc.) ou à un facteur physique (maladie organique). Il y a généralement une intrication des facteurs psychiques et physiques. Par exemple, une fatigue augmentant au cours de la journée est plus en faveur d’une cause organique, tandis qu’une fatigue survenant le matin et accompagnée de lassitude, angoisse et perte d’appétit sont plus en lien avec une cause psychique.

Lire aussi  Comment l’hypnose peut vous aider à retrouver votre libido ?

Éliminer toute suspicion de maladie…

Il est important de vérifier qu’il n’y a pas de maladie sous-jacente à votre fatigue chronique, comme l’anémie, des maladies infectieuses, des pathologies endocriniennes, des affections auto-immunes, des atteintes neurologiques ou des cancers.

Certaines affections chroniques peuvent provoquer une fatigue chronique, telles que des maladies cardiaques, une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), des troubles rénaux ou encore la fibromyalgie et des problèmes de sommeil tels que l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos ou l’insomnie. Des tests biologiques peuvent être effectués afin de confirmer le diagnostic.

De plus, certains médicaments (inhibiteurs de la pompe à protons, antihistaminiques, anxiolytiques, corticostéroïdes, antidépresseurs, antihypertenseurs, diurétiques, statines et même antibiotiques), la drogue (cocaïne, LSD…), le tabac, la caféine et la boisson alcoolisée peuvent aussi être à l’origine de cette fatigue.

Par ailleurs, l’exposition aux polluants atmosphériques, aux produits chimiques et aux métaux lourds peut entraîner des perturbations hormonales et de la production d’énergie, provoquant une fatigue durable.

Le stress est un autre facteur à ne pas négliger. Il peut être à l’origine de démotivation, d’irritabilité, de troubles mémoriels et de concentration, de sommeil, de digestion et de variations de poids. Des réactions inflammatoires, auto-immunes, métaboliques et psychiatriques sont aussi observées. Enfin, lorsqu’il est associé à une carence en magnésium, les nerfs et muscles sont tendus et s’aggravent en cas de stress.

Ces symptômes peuvent mener à la dépression, qui se caractérise par une perte d’énergie, des troubles de l’humeur (tristesse, angoisse, anxiété…) et des symptômes physiques tels que la fatigue, des troubles du sommeil et du comportement alimentaire et une baisse de la libido.

Enfin, un sommeil non réparateur peut affecter le bien-être et la santé et s’accompagner d’une irritabilité au lever, d’une fatigue importante à la levée, de somnolence dans la journée, de maux de tête matinaux, de pertes de mémoire, d’un manque de concentration et d’urines claires le matin.

Il en résulte une baisse dans la quantité et la qualité du sommeil (difficulté à s’endormir, réveils nocturnes, lever prématuré le matin…), ce qui est une manifestation d’insomnie. Les principales causes possibles sont : des problèmes de santé ou de psychiatrie, des facteurs organiques personnels (âge, hormones, manque…), des douleurs locales, des facteurs énergétiques (décalage horaire, 3×8, emplacement du lit, géobiologie…), des facteurs psychologiques (stress, dépression, névrose, phobie…), le mode de vie (matelas, température de la pièce, activité stimulante avant le coucher), la sédentarité, la consommation d’excitants (café, thé, alcool…) ou de médicaments, l’alimentation du soir, trop riche ou trop lourde et à indice glycémique élevé, l’apnée du sommeil, etc. La fatigue se manifeste par des cycles, de manière variable dans la journée. Selon le moment et la façon dont elle apparait, ainsi que les symptômes qui l’accompagnent, on peut en dégager les causes possibles. Elle peut être intense et est souvent liée à l’alimentation, aux troubles digestifs ou aux carences. Par exemple, une fatigue après le repas peut être le signe d’une allergie alimentaire, d’une mauvaise alimentation ou d’un manque d’enzymes digestives. Une baisse d’énergie à 11h et à 16h est souvent causée par une hypoglycémie, donc une mauvaise régulation de la glycémie en général. Une fatigue avec ralentissement cognitif et mémoriel sans signes de dépression peut être causée par un manque de dopamine. Les carences peuvent découler d’une mauvaise absorption intestinale ou d’une mauvaise assimilation cellulaire des nutriments et des micronutriments, ou à l’inverse d’une perte importante de ces mêmes nutriments et micronutriments. Ces derniers sont essentiels à la production des hormones et des neuromédiateurs. Pour déterminer si c’est une carence en protéines qui est à l’origine de la fatigue, on peut procéder à un dosage des protéines dans les urines (protéinurie) et dans le sang (protidémie). Une fatigue qui persiste et s’accompagne de symptômes tels que de la fièvre, des variations importantes de poids, une soif intense, des saignements menstruels abondants ou des douleurs, nécessite de consulter un médecin. En ce qui concerne ce qui peut être fait par soi-même ou avec l’aide d’un naturopathe, il est impératif de trouver les causes de la fatigue chronique pour pouvoir l’améliorer durablement. Pour ce faire, un questionnaire approfondi sur les antécédents, le parcours de santé, les habitudes de vie et alimentaires, ainsi que le fonctionnement des différents systèmes du corps est nécessaire. C’est ce que fera un naturopathe pour vous aider à vaincre la fatigue chronique.

Lire aussi  Quelles sont les tendances de la nouvelle beauté ?

Comment combattre la fatigue et retrouver de l’énergie ?

Lorsque la fatigue s’installe, il est important de se faire accompagner pour en déterminer les causes. En effet, le médecin traitant et les analyses médicales prescrites peuvent aider à établir un diagnostic précis.

Adoptez de nouvelles habitudes de vie et de sommeil

Afin de lutter contre la fatigue, vous pouvez tenter d’adopter d’autres pratiques dans votre quotidien et votre sommeil. Essayez notamment de :

  • ralentir votre rythme de vie afin de consacrer plus de temps à la détente, à l’activité physique et à vos loisirs ;
  • faire des petites pauses pendant votre travail pour marcher, quitter votre ordinateur, etc. ;
  • manger à heures régulières et de manière équilibrée. Évitez de sauter des repas et le grignotage ;
  • respecter des horaires de sommeil réguliers et être plutôt actif dans la journée ;
  • éviter l’alcool, les repas copieux et les excitants avant le coucher ;
  • ne pas travailler ou manger dans votre lit, et évitez de regarder la télévision ;
  • créer une routine favorable au sommeil.

Quatre nutriments incontournables pour vous remonter

Certains nutriments peuvent être d’une grande aide pour retrouver de l’énergie et combattre la fatigue. Il s’agit notamment du magnésium, des acides gras oméga 3, du zinc et des vitamines B. Ces composants sont essentiels pour favoriser une bonne santé cardiovasculaire, neuropsychique, hormonale, la détoxication du foie, la production de nos neuromédiateurs et la production d’énergie par les cellules.

Et surtout bougez !

Un paradoxe de la fatigue est qu’elle peut être réduite lorsqu’on pratique un exercice physique ou sportif régulièrement. En effet, cette activité permet de lutter contre le manque d’oxygénation des tissus, les tensions nerveuses et musculaires, la stagnation des toxines dans le corps, la perte de masse musculaire et la charge mentale.

La fatigue est un cri du cœur et du corps, écoutez-les et prenez soin de vous !

Les asthénies prolongées (plus de 3 mois) ne sont pas une fatalité. Bien que certaines soient difficiles à traiter, plusieurs finissent par s’en aller ou devenir supportables avec un bon accompagnement.

Dans tous les cas, connaître quand et comment la fatigue se manifeste, ainsi que le type de fatigue que vous ressentez, sera un grand avantage pour le professionnel de santé qui pourra vous aider.

La fatigue est un signe d’alerte de votre corps et de votre âme, prêtez-leur attention et prenez soin de vous !

Par Michel Pereira, naturopathe recommandé par le réseau Medoucine.

Question 1: Qu’est-ce que la fatigue chronique ?

Réponse: La fatigue chronique est une fatigue persistante et invalidante qui ne s’améliore pas par le repos et qui interfère avec la capacité à fonctionner normalement au quotidien.

Question 2: Quels sont les symptômes de la fatigue chronique ?

Réponse: Les symptômes de la fatigue chronique comprennent une fatigue intense, une diminution de la concentration et de la mémoire, une baisse d’énergie et d’endurance, une douleur musculaire et des maux de tête, des troubles du sommeil et une diminution de la libido.

Question 3: Quels sont les moyens pour vaincre la fatigue chronique ?

Réponse: Des moyens pour vaincre la fatigue chronique comprennent l’adoption d’un mode de vie sain, une alimentation équilibrée, un sommeil réparateur, de l’exercice régulier, des techniques de relaxation, des suppléments nutritionnels et la gestion du stress.