share on:

Pour éviter le sevrage de l’arrêt de la caféine, réduisez progressivement.

Crédit d’image :
Abdulrhman Al Shidokhi/500px Prime/GettyImages

Si vous avez décidé de supprimer le café de votre routine quotidienne, la plupart des experts recommandent de ne pas le faire d’un coup. La caféine stimule le système nerveux central pour vous rendre plus alerte, donc lorsque vous arrêtez de l’utiliser pour la première fois, vous pouvez ressentir une fatigue liée au sevrage de la caféine ainsi que d’autres symptômes.

Publicité

Vidéo du jour

Pointe

Pour éviter le sevrage de l’arrêt de la caféine, réduisez progressivement. Si vous arrêtez tout d’un coup, vous pourriez vous sentir fatigué et endolori dans votre corps et dans votre tête. Un sevrage progressif sur deux à trois semaines atténue les symptômes, de sorte que votre énergie devrait revenir dans ce délai.

Chronologie du retrait de la caféine

Vous devez vous fixer un délai de sevrage de la caféine si vous voulez vraiment arrêter ce stimulant et le faire de la manière la plus efficace. Selon la Cleveland Clinic, la plupart des symptômes de sevrage de la caféine commencent 12 à 24 heures après votre dernière dose et peuvent durer de deux à neuf jours.

La suppression soudaine de ce stimulant de votre alimentation peut vous faire sentir beaucoup moins énergique et avoir des muscles endoloris, rapporte la Cleveland Clinic. Il n’est pas rare d’avoir un mal de tête lié au manque de caféine. Plus vous consommez régulièrement de cette substance, plus vos symptômes de sevrage seront graves. Au lieu de cela, réduisez la caféine sur deux à trois semaines.

Publicité

La clinique de Cleveland déclare qu’en diminuant la consommation de caféine, vous aurez une meilleure chance d’abandonner ce stimulant et de voir votre énergie revenir, et de ne pas avoir de fatigue due au sevrage de la caféine. Votre corps commencera à s’adapter à de plus petites quantités.

Buvez quelques onces de moins de votre boisson contenant de la caféine chaque jour. Si vous consommez du soda, du thé glacé ou une boisson énergisante mélangée au stimulant, remplacez progressivement cette boisson par de l’eau. Si vous buvez du café, remplacez-le lentement par du décaféiné. Alternez entre décaféiné et régulier pour sevrer votre corps de la caféine.

Publicité

Les effets de la caféine

La caféine est naturellement présente dans de nombreuses plantes, notamment les arbustes à thé, le caféier et le cacaoyer, qui produit des cosses utilisées pour fabriquer du chocolat. Il peut être consommé dans les aliments ou les boissons, mais vous en obtenez probablement beaucoup dans les boissons.

Le café, le thé, les sodas et le chocolat contiennent tous ce stimulant, tout comme les boissons énergisantes. Leur teneur en caféine varie de 60 milligrammes à 250 milligrammes par portion, note la Cleveland Clinic.

Publicité

Une fois ingéré, ce composé se déplace à travers l’estomac et l’intestin grêle dans votre circulation sanguine. Là, selon la Cleveland Clinic, il stimule votre système nerveux central, qui comprend votre cerveau, vos nerfs et votre moelle épinière. C’est ce qui vous fait vous sentir plus éveillé et alerte et ce qui est dit pour améliorer votre concentration et votre concentration. Dans le même temps, la caféine a la réputation de réduire la fatigue.

Vous devriez commencer à ressentir les effets du stimulant environ 15 à 30 minutes après l’avoir consommé. Ses niveaux culminent après une heure. La moitié de la caféine que vous avez consommée est généralement encore dans votre corps six heures plus tard. Il faut environ 10 heures pour le retirer de votre circulation sanguine.

Publicité

Lire la suite: 14 façons légitimes dont le café peut améliorer votre santé

Combien est sûr?

La plupart des adultes peuvent boire jusqu’à 400 milligrammes de caféine par jour en toute sécurité, selon la clinique Mayo. Cela se traduit par environ quatre tasses de café, 10 canettes de cola ou deux boissons énergisantes. Les adolescents devraient en consommer moins car ils sont plus vulnérables à ses effets. C’est aussi une bonne idée de ne pas mélanger la caféine et l’alcool.

Publicité

Lorsqu’il est consommé en excès, ce stimulant peut provoquer des effets secondaires désagréables chez les adultes. Certaines personnes sont plus sensibles à la caféine que d’autres et connaîtront des symptômes de sevrage plus graves. Certains effets secondaires négatifs d’une trop grande quantité de stimulant peuvent inclure:

  • Céphalée migraineuse
  • Troubles du sommeil
  • Irritabilité
  • Maux d’estomac
  • Rythme cardiaque rapide
  • Tremblements

Vous pouvez prendre de la caféine à partir de médicaments sans vous en rendre compte, déclare la Cleveland Clinic. Ce composé se trouve dans de nombreux médicaments contre les maux de tête, les analgésiques et les traitements contre le rhume en vente libre. Il est également présent naturellement dans les produits à base de plantes, tels que le guarana, le yerba mate et l’extrait de thé vert.

Publicité

Lire la suite: Combien de tasses de café pouvez-vous boire par jour ?

Comment réduire la consommation de caféine

Si vous consommez une infusion contenant des stimulants depuis des mois ou des années et que vous vous sentez privé de caféine, votre corps en est peut-être accro. Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le guide faisant autorité utilisé par les professionnels de la santé mentale du monde entier, inclut le sevrage de la caféine comme diagnostic reconnu.

Publicité

Selon un article paru dans le numéro de septembre 2014 de Rapports actuels sur la dépendancecertaines personnes sont physiologiquement et psychologiquement dépendantes de la caféine, bien que la prévalence et la gravité ne soient pas connues. Les chercheurs notent que bien que certaines personnes soient dépendantes, la plupart des gens peuvent consommer le stimulant sans problème.

Pour changer votre habitude à indice d’octane élevé, la clinique Mayo a ces suggestions :

  • Gardez un œil sur votre consommation régulière de caféine en lisant les étiquettes afin de savoir combien de caféine vous consommez. Sachez également que certains aliments ou boissons contenant de la caféine ne le mentionnent pas sur l’étiquette.
  • Réduisez progressivement. Si vous avez bu des boissons contenant de la caféine tout au long de la journée, commencez par réduire les dernières boissons. Essayez de boire une boisson caféinée de moins par jour au début, puis augmentez-la progressivement.
  • Ajoutez des boissons décaféinées si vous craignez de perdre du goût. Beaucoup d’entre eux ont le même goût que les boissons non alcoolisées, mais avec très peu ou pas de caféine.
  • Infusez votre thé moins longtemps ou remplacez le thé ordinaire contenant de la caféine par une tisane sans caféine.

Lire la suite: Alternatives saines à 6 boissons énergisantes populaires

Après le retrait de la caféine

Si vous avez progressivement réduit votre consommation de caféine, à la troisième semaine, vous remarquerez peut-être que votre corps s’habitue à la quantité réduite de stimulant. Votre fatigue due au sevrage de la caféine a disparu et votre énergie est revenue.

Abandonner la caféine n’est pas facile à faire, car jusqu’à 90% des Américains utilisent régulièrement le stimulant, selon Harvard Health. Mais avez-vous vraiment moins d’énergie parce que vous avez renoncé à la caféine ? Le cycle quotidien de consommation de caféine et de retrait de celle-ci a amené les experts à se demander si cette substance fournit vraiment plus d’énergie.

Harvard Health rapporte que des études ont montré que les personnes qui ont passé plus d’une semaine sans caféine, ou qui ne boivent normalement pas de caféine, disent qu’elles se sentent plus alertes après avoir consommé de la caféine. Mais, poursuit Harvard Health, les tests objectifs ne montrent aucune amélioration des performances.

Il n’y a pas non plus de preuves que la caféine fournisse de l’énergie aux personnes privées de sommeil. Au lieu de cela, vous feriez mieux de dormir plus que de consommer de la caféine si vous manquez de sommeil. Donc, si vous craignez de perdre de l’énergie lorsque vous abandonnez ce stimulant, il se peut que vous n’ayez pas reçu beaucoup d’énergie lorsque vous avez consommé de la caféine.

Publicité

Lire aussi  À quel point est-il vraiment mauvais de dormir juste après avoir mangé ?