share on:
Rate this post

Les épices sont connues pour leurs saveurs et leurs goûts riches et variés, mais saviez-vous qu’elles peuvent aussi être bénéfiques pour votre santé ? Dans cet article, nous allons examiner en détail comment les épices peuvent améliorer votre santé et pourquoi elles sont si bénéfiques. Nous discuterons également des différentes épices et des façons dont elles peuvent être incorporées à votre alimentation. De plus, nous aborderons comment les épices peuvent aider à protéger votre santé et à prévenir certaines maladies. Enfin, nous vous fournirons quelques conseils pour incorporer les épices à votre alimentation et obtenir les meilleurs résultats possibles.

.post-content__body { –ricos-text-color: #181818; –ricos-text-color-tuple: 24, 24, 24; –ricos-action-color: #26529c; –ricos-action-color-tuple: 38, 82, 156; –ricos-action-color-fallback: #26529c; –ricos-action-color-fallback-tuple: 38, 82, 156; –ricos-background-color: #ffffff; –ricos-background-color-tuple: 255, 255, 255; –ricos-fallback-color: #000000; –ricos-fallback-color-tuple: 0, 0, 0; –ricos-custom-h1-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h1-color: #181818; –ricos-custom-h1-font-size: 22px; –ricos-custom-h1-line-height: 1.5; –ricos-custom-h2-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h2-color: #181818; –ricos-custom-h2-font-size: 28px; –ricos-custom-h2-line-height: 1.5; –ricos-custom-h3-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h3-color: #181818; –ricos-custom-h3-font-size: 22px; –ricos-custom-h3-line-height: 1.5; –ricos-custom-h4-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h4-color: #181818; –ricos-custom-h4-font-size: 20px; –ricos-custom-h4-line-height: 1.5; –ricos-custom-h5-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h5-color: #181818; –ricos-custom-h5-font-size: 18px; –ricos-custom-h5-line-height: 1.5; –ricos-custom-h6-font-family: raleway,sans-serif; –ricos-custom-h6-color: #181818; –ricos-custom-h6-font-size: 16px; –ricos-custom-h6-line-height: 1.5; –ricos-custom-link-color: rgb(38, 82, 156); –ricos-custom-link-font-style: inherit; –ricos-custom-link-font-weight: inherit; –ricos-custom-link-text-decoration: inherit; –ricos-custom-hashtag-color: rgb(38, 82, 156); –ricos-custom-hashtag-font-style: inherit; –ricos-custom-hashtag-font-weight: inherit; –ricos-custom-hashtag-text-decoration: inherit; –ricos-custom-quote-font-family: avenir-lt-w01_35-light1475496,avenir-lt-w05_35-light,sans-serif; –ricos-custom-quote-color: #181818; –ricos-custom-quote-border-color: rgb(38, 82, 156); –ricos-custom-quote-font-size: 24px; –ricos-custom-quote-line-height: 1.5; –ricos-custom-p-font-family: avenir-lt-w01_35-light1475496,avenir-lt-w05_35-light,sans-serif; –ricos-custom-p-text-decoration: inherit; –ricos-custom-p-color: #181818; –ricos-custom-p-font-style: inherit; –ricos-custom-p-font-weight: inherit; –ricos-custom-p-font-size: 18px; –ricos-custom-p-line-height: 1.5; }


Est-ce bénéfique pour la santé de consommer des aliments épicés ?

Les mélanges d’épices sont décrits comme un bienfait dans les livres, cependant les résultats les plus fiables concernant la santé et l’alimentation proviennent de la recherche scientifique.


Nous allons donc discuter aujourd’hui des études scientifiques liées aux épices et des conséquences qu’elles peuvent avoir sur notre organisme (attention : certaines épices peuvent s’avérer être dangereuses).


Le curcuma et le gingembre, les faux amis

Couramment présents dans les recettes « healthy » et vus comme des aliments bénéfiques par beaucoup, le curcuma et le gingembre ont le vent en poupe.

Il est vrai qu’ils peuvent être bénéfiques pour notre organisme, mais ils peuvent aussi présenter des effets néfastes dont on parle moins fréquemment.

En effet, le curcuma est à éviter par les personnes qui souffrent de Les personnes qui souffrent de calculs rénaux et de maladies du foie doivent consulter leur médecin avant de consommer de la curcumine, composant principal de la plante, car elle est un anticoagulant. Cela s’explique car cette substance peut interagir avec d’autres médicaments qui ont pour objectif d’empêcher la formation de caillots et de fluidifier le sang. De plus, elle peut provoquer des brûlures d’estomac, des ballonnements ou des vomissements. Le gingembre présente les mêmes risques et est donc aussi contre-indiqué. Enfin, sachez que le piment est un potentiel danger pour votre estomac.Les chercheurs chinois ont mené une étude en 2020 qui a examiné les données de 13 études avec 3095 cas et 4 761 témoins. Elle a révélé que le piment peut causer de sévères maux de ventre à cause de sa richesse en capsaïcine, une substance qui endommage l’œsophage et provoque la sécrétion d’acides gastriques. La consommation excessive de piments ou d’épices à la saveur forte peut déclencher des reflux gastro-œsophagiens et des crises d’hémorroïdes. De plus, il existe un lien entre le piment et le cancer de l’estomac et gastrique.>Il est démontré que la consommation moyenne ou élevée de piment peut entraîner un risque 1,96 fois plus grand de cancers de l’estomac/gastrique. Toutefois, des analyses plus approfondies ont révélé que les consommations modérées sont moins dangereuses. Une étude de l’Institut national de santé publique du Mexique a également démontré que les individus génétiquement prédisposés à ces cancers sont plus à risque avec des consommations modérées ou élevées de capsaïcine. Il est possible que les épices puissent causer des réactions allergiques, notamment le piment, le paprika et le fenugrec, mais cela peut se produire avec tous les types d’épices.Les allergies se manifestent souvent par des démangeaisons autour de la bouche, des difficultés respiratoires, de l’urticaire ou un œdème de Quincke. La seule façon d’éviter cela pour les personnes allergiques est de s’abstenir de consommer ces épices. Il est important de vérifier attentivement les étiquettes des produits transformés, ou même de ne pas les consommer, car des épices comme le safran servent parfois seulement de colorant mais sont tout de même présentes.

La noix de Muscade, pas aussi inoffensive qu’il n’y paraît

Vous connaissez sûrement la noix de muscade et vous ne vous êtes probablement jamais dit qu’elle pouvait être dangereuse. Eh bien, détrompez-vous, il y a 16 ans, un article publié dans l’Emergency Medicine Journal avait tiré la sonnette d’alarme.

On pouvait lire dans ce texte que la noix de muscade est parfois utilisée à des fins récréatives.

Lire aussi  Phen24 : Le complément alimentaire révolutionnaire pour une perte de poids 24 heures sur 24 !

La plante muscade a des propriétés psychoactives et peut provoquer des effets hallucinogènes. La quantité nécessaire pour atteindre cet état d’intoxication est moins importante que ce que l’on pourrait croire, ce qui a été démontré par le cas d’une jeune femme de 18 ans qui s’est retrouvée en « transe » après avoir râpé 50 grammes de noix de muscade dans son milk-shake. Les symptômes observés incluaient des convulsions, des hallucinations et des vertiges. Plus de 5 grammes de noix de muscade peut causer des signes narcotiques et d’engourdissements, des nausées, des crises d’angoisses et une augmentation du rythme cardiaque. Un surdosage peut même entraîner la mort.

Les conséquences de consommer une alimentation épicée

Une étude internationale de grande envergure menée auprès de 4.582 personnes âgées de plus de 55 ans en Chine par des chercheurs d’Australie, des États-Unis et du Qatar a montré que la consommation de plats très épicés peut augmenter le risque de démence. Cette recherche a été très scrutée car elle a permis de mesurer les effets à long terme, elle a en effet eu lieu de 1991 à 2006.


Durant ces quinze années, les quantités de piment, qui incluaient à la fois le piment frais et séché, mais pas le poivre ni le piment doux, étaient établies six fois au cours de l’étude en utilisant un suivi alimentaire de trois jours consécutifs.

Les capacités cognitives des sujets ont par la suite été évaluées quatre fois au cours des 15 années de suivi.


Les résultats, publiés dans la revue scientifique nutrients, ont montré que les personnes qui consommaient plus de 50 grammes de piment par jour semblaient voir leur risque de déclin cognitif presque doubler par rapport aux personnes qui n’en consommaient pas.

Les chercheurs soulignent que les mécanismes qui lient la consommation de piment à la baisse des fonctions cognitives ne sont pas encore pleinement connus.

Lire aussi  Comprendre la capsule interne : Rôle et implications sur notre santé cérébrale

Il existe une possibilité que d’autres éléments puissent être en cause, il est donc nécessaire de mener des recherches supplémentaires pour évaluer le vrai impact des épices sur la santé cognitive.

Conclusion

Les épices ne sont donc pas nécessairement bonnes ou mauvaises pour la santé, il y a des contre-indications à prendre en compte et il faut faire attention à ne pas en consommer trop souvent et en trop grandes quantités.

Attention aux dosages, par exemple la cannelle est censée être bénéfique pour la santé mais certains types de cannelle contiennent naturellement de la coumarine, laquelle, à fortes doses, peut provoquer des dommages au foie et aux reins.

La question est importante et la Commission Européenne a décidé, en 2011, de rajouter la cannelle à la liste des substances aromatisantes soumises à une réglementation et ne devant pas excéder 2 mg/kg dans les produits industriels.Il y a une forte part d’inconnu associée aux épices, en particulier le piment et le déclin cognitif. De plus, certaines épices qui ont été considérées comme sans danger pendant de nombreuses années ont finalement été identifiées comme très nocives. Pour finir, il est important de garder à l’esprit que certains compléments alimentaires contenant des épices exotiques et présentés comme « revitalisants » ou « indispensables » peuvent en fait affaiblir votre système immunitaire. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande donc de ne pas consommer les plantes contenues dans ces produits pour lutter contre la Covid-19.

A l’issue de cette lecture, vous réduirez probablement votre consommation d’épices et pour ne pas priver vos plats de saveurs, optez pour les herbes aromatiques !

De plus, elles sont une alternative locale aux épices importés et parfois issus de conditions douteuses.


Herbes de Provence, basilic, ciboulette… ces plantes qui poussent en France ajoutent du goût et de la couleur à vos recettes et sont porteuses de nombreux bienfaits pour la santé. C’est le compromis idéal !


C’est tout pour aujourd’hui, prenez soin de vous et des autres !