share on:
Rate this post

Neurofeedback est une technique de psychothérapie qui offre aux patients une méthode puissante et non invasives pour apprendre à modifier leurs réactions neuropsychologiques et physiques. Il est basé sur l’idée que le cerveau est capable d’apprendre à contrôler ses fonctions et à répondre de manière plus appropriée aux stimuli de l’environnement. En utilisant des techniques de biofeedback, neurofeedback permet aux patients de prendre conscience de leurs réponses neurologiques et physiques aux situations et de modifier leurs comportements pour obtenir des résultats positifs. Neurofeedback peut aider les patients à réduire leurs symptômes liés à des conditions telles que le stress, l’anxiété, le trouble de l’attention et les troubles de l’humeur. Cet article se penchera sur les avantages et les limites du neurofeedback, et discutera de son application dans la pratique clinique.

Le Neurofeedback, également appelé Biofeedback, est une technique qui permet à une personne d’apprendre à modifier son activité cérébrale dans le but de promouvoir sa santé et ses performances. Des appareils précis sont utilisés pour mesurer les ondes cérébrales et fournir des données en temps réel à l’utilisateur. En comprenant comment notre cerveau fonctionne, nous pouvons apprendre à modifier notre comportement.

Neurofeedback illustration

Quelques principes du Neurofeedback

Le cerveau est un système très complexe. Le Neurofeedback permet d’interagir directement avec l’activité cérébrale. De plus, cette méthode se base sur l’observation des effets de cette action.

Lire aussi  Remplacer levure chimique : quels sont les dignes substituts ?

 

Le Neurofeedback est une technique de Neurosciences, qui va entraîner notre cerveau à être plus performant. Il utilise un ordinateur en lecture de l’activité électrique du cerveau (l’EEG), et fournit des rétroactions grâce à des sons, des images ou une technologie tactile (suivi de la méthode). Le cerveau ressentant sa propre activité, il se modère de lui-même et cela a des conséquences sur le plan physique, cognitif et psychologique. Le Neurofeedback propose un processus d’apprentissage pour entraîner le cerveau à changer et à réguler sa production d’énergie.

 

Des études faites par le biais du Neurofeedback, depuis des années, ont démontré que les informations envoyées à l’organe peuvent le conduire à modifier son activité. Le praticien en Neurofeedback est un guide vers un modèle d’apprentissage plus adapté, lui permettant d’améliorer l’activité de l’encéphale et de produire des signaux aussi stables qu’équilibrés.

 

Le Neurofeedback exige l’utilisation d’un appareil (électrodes, capteurs), additionné d’un logiciel. L’utilisation de ce dispositif autorise à obtenir certaines réponses. Ces dispositifs sont moins perfectionnés que ceux utilisés en médecine générale.

 

Parmi les exigences du Neurofeedback, on trouve : la collaboration du client, la concentration passive, une formation plus ou moins longue selon les profils.

Prendre RDV

Neurofeedback : Quels effets ?

Le Neurofeedback intervient pour traiter divers problèmes médicaux, cognitifs et émotionnels.

Il apaise :

  • Les maux corporels : insomnie, maux de tête, douleurs chroniques et fatigue, acouphènes, bouffées de chaleur, vertiges, épilepsie, fibromyalgie, affections liées à la maladie de Parkinson et de Lyme.

  • Les états affectifs : état dépressif, pensées noires, manque de confiance en soi, hypersensibilité…

  • Les troubles anxieux : angoisses, anxiété, phobies, crises de panique,

  • Les troubles de comportement : agressivité, colère, violence physique et/ou verbale, hyperactivité, impulsivité, dépendances, burn-out..

  • Les dysfonctionnements cognitifs : mémoire déficiente, baisse de concentration, difficulté d’attention, désorganisation de la pensée…

  • Les problèmes d’apprentissage : dyslexie, dyscalculie, dysphasie, dysorthographie…

  • Les handicaps liés à des lésions cérébrales : accidents vasculaires, traumatismes crâniens…

  • Les états de stress post-traumatiques : disparition des souvenirs traumatisants, symptômes somatiques associés…

Lire aussi  ShiatsuUne erreur est survenue !

 

Le Neurofeedback améliore l’attention, la concentration, la mémoire, la créativité, l’intuition, la prise de décisions et surtout la confiance en soi et la faculté à s’adapter aux difficultés. Il nous aide à retrouver un fonctionnement harmonieux, optimal et à envisager de nouvelles opportunités.

Qu’est-ce que le Neurofeedback ? Qui s’en sert ?

Le concept du neurofeedback est apparu dans les années 1970. Elle s’est progressivement répandue dans le domaine des traitements thérapeutiques.

Le Neurofeedback est une technique sans douleur et non invasive, qui nécessite :

– Une implication plus ou moins active des personnes selon les méthodes.

– Un entraînement régulier et soutenu, plus ou moins long, comme pour toute formation.

Le Neurofeedback convient à tout le monde ! Des bébés aux seniors. Il peut aider toute personne en difficulté ou en souffrance, quelle que soit sa pathologie, mais également celles en bonne santé qui recherchent une croissance personnelle, ou encore les sportifs, cadres ou dirigeants d’entreprise qui souhaitent améliorer leurs performances.

Qu’est-ce que le neurofeedback ?

Le neurofeedback est une technique thérapeutique qui permet de modifier l’activité neuronale et de modifier le comportement et les émotions en fournissant des informations en temps réel sur l’activité cérébrale et en modifiant les réponses produites.

Quel est le but du neurofeedback ?

Le but du neurofeedback est de fournir des informations en temps réel sur l’activité cérébrale afin de modifier des comportements et des émotions indésirables et de modifier le fonctionnement cognitif et les performances.

Quels sont les bienfaits du neurofeedback ?

Les bienfaits du neurofeedback peuvent inclure une diminution de l’anxiété et de l’irritabilité, une amélioration des performances cognitives, une meilleure attention et concentration, une amélioration des fonctions exécutives et une meilleure régulation émotionnelle.